Peseurt, pese, pezh

De Arbres
(Redirigé depuis Pese)

Peseurt, pesort signifie 'quelle sorte', 'quel'. C'est un mot interrogatif composé du préfixe pe- et du nom sort. Il se trouve aussi sous les formes courtes pe et pezh. Peseurt sélectionne un syntagme nominal. Il a aussi un usage exclamatif.


(1) Peseurt darvoud an diaoul a zo degouezet hizio er vro ?
quel.sorte évènement le diable R1 est arriv.é aujourd'hui en.le 1pays
'Que diable se passe-t-il dans le pays aujourd'hui ?'
Standard, Riou (1941:51)


Morphologie

variation dialectale

La variation dialectale des formes de peseurt, pesort est documentée dans la carte 524 de l'ALBB par la traduction de 'Quel (livre)?'.


pe, pezh

La forme pezh attestée en bas-vannetais et pe à Groix et en Val-de-Scorff était déjà présente en moyen breton, et apparaît parfois en standard moderne.

  • pez kounnar a zo krog enn-out?, FG.:30, breton du XVIII°
  • deus a pes nation e-voa deut an den se?, SG.:f.4b,
  • pez torfed am euz-me ta gret?, GBI.:230, cité dans Hemon (2000:§81)


(2) E pezh kours ag ar ble ?
en quel moment de le an
'À quel moment de l'année ?'
Vannetais (Arradon), Audic (2011:15)


(3) da bezh tu troiñ
de1 quel côté tourner
'de quel côté se diriger'
Vannetais, Ar Meliner (2009:64)


(4) / pe xaŋ əlakex təxoŋ /
quel nom R4 mettre à.lui
'Comment l'appellerez-vous ?'
Vannetais (Groix), Ternes (1970:267)


(5) Pe kalon ne darzho get chif ha get glac'har !
quel cœur ne1 fendra avec affliction et avec chagrin
'Quel cœur ne se fendra, de chagrin et d'affliction !'
Le Scorff (cantique), Ar Borgn (2011:9)


(6) Kement e oa, ma ne ouien dre be tu staga ganti.
tant R était que4 ne1 savais par1 quel côté commencer avec.explétif
'Il y en avait tellement que je ne savais par quel bout commencer.'
Standard, Drezen
Seite & Stéphan (1957:145)


(7) N'ouzon ket dre be hent mont.
ne1 sais pas par1 quel route aller
'Je ne sais pas quelle route prendre.'
Cornouaillais (Pleyben), Ar Floc'h (1950:232)


peseurt mod

(7) te tøs gɥɛl pezemɔ̃ ma hãn bʁas
toi 2SG.a v.u quel mode est ven.u lui grand
'As-tu vu de quelle sorte il est devenu grand lui ?'
Cornouaillais (La Forêt Fouesnant), Avezard-Roger (2004a:142)


pesort

(8) Pésort pouez peus ?
quel poids 2.a
'Quel poids faites-vous ?'
Cornouaillais (Riec), Bouzec & al. (2017:91)

pese

À Plougerneau, ou dans la méthode de Seite (1975), on trouve la forme /pese/.


(1) Pese maouez ar vugale o deus ket gwelet deac'h ?
quel femme le 1enfant.s 3PL 3.a pas v.u hier
'Quelle femme est-ce que les enfants n'ont pas vu hier ?'
Léonard (Plougerneau), M-L.B (10/2018)


(2) Pese bugale o deus gwelet ar vaouez deac'h ?
quel enfant.s 3PL 3.a v.u le 1femme hier
'Quels enfants ont vu la femme hier ?'
Léonard (Plougerneau), M-L.B (10/2018)


(3) E pese pajenn Aotrou ?
dans quel.sorte pages.SG monsieur
'À quelle page, monsieur ?'
Léonard, Seite (1975:120)

répartition dialectale

'quoi ?'

À Landeda en Léon, peseurt est l'interrogatif de l'objet ('quoi, qu'est-ce que').


(4) Ne ouien ket peseurt oa ar sinema.
ne1 savais pas quoi était le cinéma
'Je ne savais pas ce qu'était le cinéma.'
Léonard (Landeda), Ambroise Rouzig, Ya 443 [06/11/2013]


(5) Ni ' wele bemdez peseurt hon doa c'hoariet en hon dervezh, diouzh an noz.
nous R1 voyait chaque.jour quoi R.1PL avait jou.é en notre journ.ée à le nuit
'On voyait tous les soirs ce qu'on avait joué durant la journée.'
Léonard (Landeda), Ambroise Rouzig, Ya 443 [06/11/2013]

mutation

Peseurt ne provoque pas de mutation. La forme courte pe 'quel' peut provoquer une lénition.


(6)... me garfe gouzout koulskoude e pe gorn eus al lanneg emaon breman.
moi R1 aimerais savoir toutefois dans quel1 coin de le land.ée suis maintenant
'Je voudrais quand même savoir dans quel coin de la lande je me trouve maintenant.'
Léonard, Perrot (1907:16)

Syntaxe

questions indirectes

Si le verbe de la matrice est un verbe interrogatif, peseurt apparaît à l'initiale d'une question indirecte.


(1) Aze ne oa ket ezhomm da c'houlenn peseurt a vije bemdeiz: kafe, soubenn ha patatez !
ne1 était pas besoin de1 demander quel.sorte R serait chaque.jour café soupe et patates
'Là, on n'avait pas besoin de demander ce qu'il y aurait chaque jour: café, soupe et pommes-de-terres !'
Léonard (Plougerneau), Elégoët (1982:14)

interrogatif enchâssé

Peseurt peut aussi être la tête d'une relative non-interrogative (voir l'article sur les Interrogatifs enchâssés).


(2) Met peus ken soñjal peseurt gwisket e oamp ivez en amzer gwechall...
mais 2.a seulement penser quel.sorte habill.é R étions aussi en.le temps jadis
'Mais tu n'as qu'à penser comment nous étions habillés autrefois, aussi.'
Cornouaillais (Tréboul), Troadec, Hor Yezh (1983:72)

avec ellipse, pronom relatif

Peseurt peut aussi, avec un nom vide ici signalé par le rannig a, réaliser un pronom relatif.


(3) … ablamour ne ouezes ket peseurt a vez e foñs ar mor.
parce.que ne1 sais pas quel.sorte R est en fond le mer
'Parce qu'on ne sait pas ce qu'il y a au fond de l'eau'
Léonard (Plougerneau), Elégoët (1982:21)


(4) Pesord emañ 'c'h ober ?
quel.sorte est à+C,4 faire
'Qu'est-ce qu'il est en train de faire ?'
Trégorrois (Tréguier), Ernault (1888b:246)

Discours

exclamatives

Dans les questions rhétoriques, peseurt est un exclamatif.


(1) Pesort sav-e-fri oc'h-c'hwi !
quel lève-son1-nez êtes-vous
'Qu'est-ce que tu peux être curieux!'
Vannetais (Le Scorff), Ar Borgn (2011:30)


(2) Pësort duoñn ê hèn-më-hèn !
quel noir.N est lui-là-lui
'Quelle suie il est !' (pour quelqu'un de sale)
Goëlo, Koadig (2010:104)