Ezhomm

De Arbres

Le nom ezhomm, m. 'besoin' dénote la nécessité.


(1) Damen ! me n'am-eus ezomm sort ebed d'ar re all.
dame ! moi ne1 R.1SG a besoin sorte aucun selon1 le ceux autre
'Mais ! Moi je n'ai besoin de rien, de l'avis des autres.'
Trégorrois, Gros (1970:157)


Morphologie

variation et répartition dialectale

La carte 192 de l'ALBB documente la variation dialectale de la traduction de (J'ai) besoin (de ce couteau). On voit la concurrence du nom afer, et en vannetais de l'expression d'ober meus gant....

Ernault (1879-80:299) trouve que les formes ezoum, izoum sont une marque cornouaillaise à la place de la prononciation léonarde ezom 'besoin'. La carte 192 de l'ALBB le contredit: les formes ezoum et izoum sont même restreintes au Léon.

dérivation

L'ajout du suffixe d'agent -eg donne ezhommeg, 'nécessiteux' (Chalm 2008:W-215).

Le breton n'a pas de verbe transitif tel que nécessiter ou en anglais to need; la forme * ezhommiñ n'existe pas. Kayne & Harves (2018) proposent que la formation d'un tel verbe est dépendant de l'existence dans la langue d'un verbe 'avoir', donc en breton kaout/endevout. Le breton montre qu'en tout cas cette condition, si nécessaire, n'est pas suffisante : le breton, au moins dans les dialectes du KLT, a un verbe 'avoir' mais n'a pas développé de verbe transitif correspondant au nom ezhomm 'besoin', malgré le fait que les lcouteurs savent comment ce verbe serait formé s'il existait.

Syntaxe

auxiliaire

Le nom ezhomm, m. 'besoin' s'utilise avec le verbe kaout 'avoir' lorsque l'expérienceur est exprimé ('X avoir besoin de Y') ou avec l'existentiel bezañ 'être' lorsque l'expérienceur est arbitraire ('Il existe un/le besoin de Y').


(2) Ezomm a zo glao. / [ Ezomm glao ] a zo. / Glao a zo ezomm.
besoin R y.a pluie besoin pluie R y.a pluie R y.a besoin
'On a besoin de pluie.'
Trégorrois, Gros (1970b:§'ezomm')


préposition da/eus/∅

da

Le complément de ezhomm peut être une petite proposition introduite par da.


(3) Ha koulskoude he deus ezhomm a-walc'h da gaout un dra bennak da reiñ d'he bugale...
et pourtant 3SGF a besoin assez de1 avoir un 1chose quelconque à1 donner à son2 enfant.s
'Et pourtant, elle a bien besoin d'avoir quelque chose à donner à ses enfants...
Cornouaillais, (Pleyben), Ar Gow (1999:18)


(4) Aze ne oa ket ezhomm da c'houlenn peseurt a vije bemdeiz: kafe, soubenn ha patatez !
ne était pas besoin de1 demander quelle.sorte R serait chaque.jour café soupe et patates
'Là, on n'avait pas besoin de demander ce qu'il y aurait chaque jour: café, soupe et pommes-de-terres !'
Léonard (Plougerneau), Elégoët (1982:14)


eus

Un syntagme nominal peut être introduit par la préposition eus 'de'.


(5) N'ho pefe ket ezhomm eus kelennerien war ar jedoniezh evit lec'hioù pell diouzh an hent-houarn ?
ne auriez pas besoin de enseign.ant.s sur le calcul.ation pour lieux loin de le chemin-fer
'Vous n'auriez pas besoin d'enseignants en mathématiques pour des lieux éloignés de l'accès au train ?'
Standard, Ar Barzhig (1976:10)


(6) Honnez n'he-doa ezomm euz maouez all ebed evid kornia he hoefou dei.
celle.ci ne1 3SGF avait besoin de femme autre acun pour corn.er son2 coiffe.s à.elle
'Elle n'avait besoin de l'aide d'aucune autre femme pour monter sa coiffe.'
L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1957:'kornia')

diouzh

Gros semble pouvoir utiliser indifféremment les prépositions eus et diouzh.


(7) Chomit aze war-hed tôl bete-gouzoud e vefe ezomm { diouzoh / ahanoh }.
restez ici à.distance coup de.crainte R serait besoin de.vous / P.vous
'Restez là à une distance d'un jet de pierre, de crainte qu'on ait besoin de vous.'
Trégorrois, Gros (1966:235)

∅, pas de préposition

Un syntagme nominal peut aussi apparaître sans la médiation d'une préposition.


(1) / 'im møz ˌon dwal vid ar 'mã:ʒɛr/
Ezomm 'meus [ eun doal ] evid ar mañjer.
besoin 1SG.a un 1nappe pour le repas
'J'ai besoin d'une nappe pour le repas.'
Plozévet, Goyat (2012:275)


(2) E bèrn labour-zé ém tut t'ober nê.
Ar bern labour-se 'zo ezhomm tud d'ober anezho.
le tas travail- est besoin [ gens ] pour faire P.eux
'Ce tas de travail, il y a besoin de personnel pour le faire.'
Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:41)


Gourmelon (2014:92) considère que les noms gwel, anaoudegezh, soñj, kont, ezhomm, dizober ne peuvent avoir de complément direct (ar gwel eus ar gwad, 'la vue du sang', ar soñj deus ar reuz oa bet, 'la pensée du reuz qu'il y a eu', ar gont eus ma dispignoù, 'le compte de mes dépenses').

Cependant, on trouve en corpus des compléments directs pour ezhomm.


(3) Ezomm glao a zo.
besoin pluie R y.a
'On a besoin de pluie.'
Trégorrois, Gros (1970b:§'ezomm')


(4) An dud o deus ezhomm dour evit chom beo.
le 1gens 3PL a besoin eau pour rester vivant
'On a besoin d'eau pour survivre.'
Léonard (Plougerneau), M-L. B. (04/2016)

ezhomm (da gaout)

Certains locuteurs (ou enseignants) rapportent que lorsque l'objet de ezhomm lui est antéposé, sa suite da gaout est indispensable (ar pezh meus ezhomm serait agrammatical au profit de ar pezh meus ezhomm da gaout). C'est peut-être vrai dans certaines variétés mais cela est démenti en corpus.


(5) Bastik ! Setu ar pezh am eus ezhomm __ !
Sapristi ! voici ce.que R.1SG a besoin
'Sapristi ! Voilà mon affaire !'
Standard, Kervella (2002b:42)


(6) Kalz traoù am boa ezhomm __ ...
beaucoup choses R.1SG avait besoin
'J'avais besoin de beaucoup de choses... '
Léonard (Bodilis), Ar Floc'h (1985:145)


(7) Glao a zo ezomm __ .
pluie R y.a besoin
'On a besoin de pluie.'
Trégorrois, Gros (1970b:§'ezomm')


négation, ...ket ezhomm, ket a ezhomm

Il y a une variation dans l'apparition de la préposition a1 au négatif.


(8) ... n'en-doe ket a ezomm da en em servicha diouz outañ.
ne1 3SGM avait pas de1 besoin de1 se1 servir de de.lui
'... (où) il n'avait pas besoin de s'en servir.'
Plouzane, Briant-Cadiou (1998:195)

Sémantique et stylistique

Avec une négation, ezhomm peut être utilisé sans nécessairement dénoter la nécessité.


(1) N'eus ket ezomm da veza souezet evid gweled an avel en nor.
ne y.a pas besoin de1 être étonn.é pour voir le vent en.le porte
'Il n'y a pas lieu de s'étonner de voir le vent dans la porte.'
Trégorrois, Gros (1989:'gweled')


Avec la négation, la lecture peut aussi avoir un sens plus fort que 'ne pas avoir besoin de', tirant vers 'il ne faut pas'. Il semble que ce soit plus une tournure stylistique (litote) qu'un sens codé grammaticalement sous la négation.


(2) [ 'guːd waχ waːʁ n 'nèn nøs kə 'eːm 'diːbi ʁe 'djõntã]
Gouzout a-walc'h a oar an nen n'eus ket ezhomm debriñ re diontañ.
savoir assez R1 sait on ne1 est pas besoin manger trop de.lui
'On sait bien qu'il ne faut pas trop en manger.'
Trégorrois (Bégard), Georgelin (2016:'displegañ ar verboù gant ober')


répartition dialectale

La notion de nécessité peut être apportée de façon concurrentielle par afer, à Groix et en cornouaillais de l'est intérieur (Scaër, Guiscriff, Gourin, Martin 1929:175).


(3) /nəšed afaer əni /
ne a pas besoin P.elle
'Elle n'a pas besoin.'
Vannetais (Groix), Ternes (1970:285)


Martin (1929:175) pointe aussi la forme vannetaise dober.

Diachronie

(1) eom a m-eus ... da gemer ma repos.
besoin R 1SG a ... de1 prendre mon repos
'J'ai besoin... de me reposer.'
Breton du XVIII°, EN.:641


Bibliographie

Horizons théoriques et comparatifs

  • Kayne, Richard S. & Stéphanie Harves. 2018. 'Having need and needing have', Questions of Syntax, Oxford University Press, chap.4.