La mutation mixte

De Arbres
(Redirigé depuis 4)
Aller à : navigation, rechercher

La mutation consonantique dite 'léniprovection', ou 'mixte' est notée sur ce site par un exposant 4. Cette mutation consonantique ne touche que des verbes car tous ses éléments déclencheurs sont toujours directement préverbaux:

le rannig e
le complémenteur ma
la particule aspectuelle o


Consonne initiale mutable: K T P G Gw D B M
4. _ _ _ C'h W T V V


Cette mutation consonantique est dite mixte car elle a l'action de la lénition sur les consonnes G, Gw, B et M, et l'action de la mutation durcissante, ou provection, sur la consonne D. D'où le terme aussi de léniprovection. Les mutations mixtes représentent souvent un défi théorique car elles n'appliquent pas uniformément un même changement phonologique sur leur paradigme: les consonnes d'avant (coronales) y dévoisent, comme d en t, alors que les autres consonnes b, g, m spirantizent.


Exemples de mutations mixtes

rannig e

  • bowné (e) tœ, Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:39)
Bemdez e4 teu.
'Elle vient tous les jours.'


complémenteur ma

  • me wêlfé zé!, Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:40)
ma4 welfe an dra-se!
'Si elle voyait ça!'


particule o

  • (e) võnn te belèhh out?, Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:39)
O4 vont da1 belec'h emaout?
'Où-vas-tu?'


Autres consonnes mutables

Certaines mutations ne sont pas marquées dans les graphies standard, mais peuvent être présentes à l'oral.


S > CH

(1) É oen é choñjal get-n-eign me unañ.
R étais à4 penser avec.moi mon un
'Je songeais en moi-même.' Vannetais, Le Bayon (1878)


  • (e) chèrvijĩ mɑ̃, Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:39)
O4 servij emañ.
'Elle sert, elle fait le service'


Variation dialectale

Les mutations mixtes qui obtiennent V à partir de B ou M apparaissent régulièrement dévoisées en cornouaillais de l'Est et en Goëlo.


B > V dévoisé

La mutation B>V apparaît parfois avec un dévoisement (B>F):


(1) [ wize dòw dô la: wi pəsə se:zOn wizehô (o) falə de nə:r-sə ]
Veze dav dezhañ lavarout evit peseurt rezon 'veze-eñ o v-bale d'an eur-se.
était.3SG devoir à.3SG dire pour quelle.sorte raison était.3SGM à4 marcher à'le heure-
'Il devait dire pour quelle raison il se promenait à cette heure.'
Cornouaillais de l'Est (Lanvenegen), Evenou (1987:576)


(2) ' falé, ' freynañ Goelo
o vale, o vreinañ Standard
à marcher à pourrir
'en train de marcher, pourrir.' Koadig (2010:83)


M > V dévoisé en M > F

La mutation M>V apparaît parfois aussi avec un dévoisement (M>F).


(1) [ petra (ə) fa:lEx ga vil-sən ]
Petra e v-malec'h gant ar vilin-se?
quoi R4 moud.2PL avec le 1moulin-
'Qu'est-ce qu'on moud avec ce moulin?'
colspan="10" | Cornouaillais de l'Est (Lanvenegen), Evenou (1987:581)


(2) /maɲ ˌ fon da ˌhul 'ɡati/
Emaint o vond da houl ganti...
sont à4 aller à1 demander avec.elle
'Ils/elles vont le lui demander.' Plozévet, Goyat (2012:304)


(3) ' foñnt, / ... ' farvè ën dut. Goëlo
o vont, / e varve an dud Standard
à4 aller R4 mourait le 1gens
'en allant' / '... les gens mouraient.' Koadig (2010:83)


+/h/ en cornouaillais de l'Est

En cornouaillais de l'Est maritime, Bouzec & al. (2017:12) rapportent un "durcissement/renforcement" des initiales en L, M, N, R après la particule o, mais aussi après le possessif de troisième personne he (he nhi'z 'sa nièce à elle') et de seconde personne plurielle ho3 (ho mhamm 'votre mère').


N > NH

(1) 'ma-hi 'nheuñal. Cornouaillais de l'Est (Riec)
Emañ-hi o neuial. Équivalent standardisé
est-elle à4 nager
'Elle nage.' Bouzec & al. (2017:12)


L > LH

(2) Bet ê bét yoñ ' lhabour' ba didan 'n amz'r. Cornouaillais de l'Est (Riec)
Bet eo bet o labourat dindan an amzer. Équivalent standardisé
été est été lui à4 travailler dans sous le temps
'Il a travaillé sous les intempéries.' Bouzec & al. (2017:47)

Terminologie

Cette mutation est appelée:

- 'léniprovection' (dictionnaire Mouladurioù Hor Yezh)
- 'mutation mixte' (dictionnaire Mouladurioù Hor Yezh, Chalm 2008, Le Dû 2012:39)

et en breton:

- kemmadur amreizh, (Chalm 2008)
- kemmadur kemmesk, (Chalm 2008)
- kemmadur mesket, KAG 2016


Bibliographie

  • Loth, J. 1888. 'Un cas de provection inédit ', Henri d'Arbois de Jubainville (dir.), Revue Celtique IX.
  • Loth, J. 1888. 'Provection de moyennes en spirantes sourdes en breton armoricain', Henri d'Arbois de Jubainville (dir.), Revue Celtique IX.