Ata !

De Arbres

L'interjection Ata ! est traduite 'Eh bien !', 'Ben alors !', 'Allons !', 'Allons bon !', 'Dites-donc !'. Dans tous les relevés, elle exprime une impatience.

En (1) tiré de corpus dessiné, la locutrice interpelle un homme qui reste à regarder un détail alors qu'elle s'en va. L'interjection traduit son impatience.


(1) Ata ! Dont a ri ?
et.donc venir R1 feras
'Alors, tu viens ?'
Standard, Le Saëc (1990:6)


Morphologie

composition

L'interjection A ! est suivie immédiatement de la particule de discours 'ta !. On trouve parfois les deux formes en graphies séparées, mais pour l'expression de la surprise.


(2) A 'ta ! Me 'n hini zo o trelatiñ, an taol-mañ.
Ah ! donc ! moi le celui est à4 folleiller le coup-ci
'Ça alors ! C'est moi qui perds la boule, pour le coup.'
Standard, Skol an Emsav (1977:24)

Sémantique

impatience

(3) Ata !, Petra zo c'hoarvezet c'hoazh ?
et.donc quoi est pass.é encore
'Ah ! çà... Qu'est-ce qui se passe encore ?'
Standard, An Here (2003:42)


(4) Ata ! War-lerc'h pe loen eo aet Milou da gas c'hoazh ?
et.donc après quel animal est allé Milou à1 envoyer encore
'Allons bon ! Qu'est-ce que Milou a encore flairé comme gibier ?'
Standard, Kervella (2001:13)


(5) Ata ! N'az pez ket aon !
et.donc ne 2SG ait pas peur
'Allons ! N'aie pas peur... ' (avec impatience)
Standard, Kervella (2001:3)


(6) Ata !, Petra c'hoazh ?
et.donc quoi encore
'Allons bon !... Quoi encore ?'
Standard, Kervella (2001:25)


contradiction

En (7), la locutrice vient d'être contredite. L'impatience signale aussi l'arrivée d'un contre argument, ou d'une contre proposition.


(7) Ata ! Mard emañ kont evel-se e vo lakaet amañ...
et.donc si est conte comme- R sera m.is ici
'Eh bien ! Dans ce cas, si on le mettait ici ?'
Standard, Kervella (2001:18)


(8) Ata ! Ne lezin ket kement-se da dremen, me lar !
et.donc ne1 laisserai pas autant-ça à1 passer moi dit
'Ah ! mais, ça ne se passera pas comme ça, je vous le jure !'
Standard, Kervella (2001:41)


(9) Ata, ho Klaskato ne vefe ket un tammig... eee... c'hwi 'oar ?
et.donc votre3 Tournesol ne1 serait pas un morceau.DIM euh... vous sait
'Dites-donc, votre Tournesol, ne serait-il pas un peu euh... non ?'
Standard, Kervella (2001:47)