Damen

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

L'interjection Damen marque une opposition chez Gros, pour qui c'est un camouflage morphologique du mot tabou daonet (Gros 1974:148).


(1) Damen! me n'am-eus ezomm sort ebed d'ar re all.
damné! moi ne'R.1SG a besoin sorte aucun selon le ceux autre
'Mais! Moi je n'ai besoin de rien, de l'avis des autres.' Trégorrois, Gros (1970:157)


Gros (1974:148) donne aussi d'autres évitements créatifs, comme Damen 'vo, Damnet vo, Dampred vo, Damen vo ma ere, Damen vo krohenn ma ene, Damen vo krohenn ma eskern, Damen vo krohenn ma buhez, Damen vo krohenn ma botez-koad...


A ne pas confondre

L'exemple dam! à Guéméné-sur-Scorff montre l'interjection dam! qui ne comporte pas d'opposition. Il s'agit d'un emprunt au français Dame! qui exprime une sorte d'impuissance quant à un état de fait (Qu'est-ce que vous voulez? Il faut bien...).


(2) ['mɑhrï 'kwɛdɑm ]
Ema ret koed dam. Guéméné-sur-Scorff, McKenna (1976-8:74)
Ema obligé bois dame
'Dame, 'faut du bois.'

Il existe aussi un adverbe d'approximation dam, et aussi en Basse-cornouaille un complémenteur de causalité dam.