Peotramant : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
(Morphologie)
 
Ligne 20 : Ligne 20 :
 
=== variation dialectale ===
 
=== variation dialectale ===
  
Les variations dialectales de cette conjonction sont documentées dans la carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-526.jpg 526] de l'[[ALBB]], pour la traduction de ''(Fais cela,) sinon...''.
+
Les variations dialectales de cette conjonction sont documentées dans la carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-526.jpg 526] de l'[[ALBB]], pour la traduction de ''(Fais cela,) sinon...''. A part un emprunt en guérandais au français ''ou bien'', ce sont les différentes formes de ''peotramant'' qui sont données partout en traduction de 'sinon'. A noter en vannetais de Ploeren, accentué sur la finale, la forme ''tramañ''.
 
+
  
 
En Cornouaille à Briec, [[Noyer (2019)|Noyer (2019]]:321) donne la forme ''pedam''.
 
En Cornouaille à Briec, [[Noyer (2019)|Noyer (2019]]:321) donne la forme ''pedam''.

Version actuelle en date du 16 octobre 2019 à 15:56

Peotramant 'ou bien, sinon, sans quoi' est un complémenteur. Il marque précisément la conséquence de la négation de la principale. C'est une disjonction: les arguments de ce complémenteur sont placés en relations d'alternatives.


(1) An orjalenn-mañ a vo red disgwerañ anezi petramant e torro pa vo pleget.
le fer.SG-ci R1 sera obligé recuire P.elle ou.bien R4 cassera quand1 sera plié
'Il faudra recuire ce fil de fer-ci (de cuivre) sans quoi il cassera quand on le pliera.' Gros (1970b:§'orjal')


Morphologie

composition interne

Peotramant est composé de façon transparente de la disjonction pe 'ou bien' et de l'adverbe otramant 'autrement'.


variation dialectale

Les variations dialectales de cette conjonction sont documentées dans la carte 526 de l'ALBB, pour la traduction de (Fais cela,) sinon.... A part un emprunt en guérandais au français ou bien, ce sont les différentes formes de peotramant qui sont données partout en traduction de 'sinon'. A noter en vannetais de Ploeren, accentué sur la finale, la forme tramañ.

En Cornouaille à Briec, Noyer (2019:321) donne la forme pedam.


(2) [ vid u deabla petʁam evid u gwil] , Duault, Avezard-Roger (2004a:452)
evit un deiz-ha-bloaz peotramant evit ur gouel
pour un jour-et-an ou pour un fête
'pour un anniversaire ou pour une fête'


(3) Petram' ma oa ur mous bennak, pe ur c'hrouadur bennak, henn a yae da glask. Cornouaille (Plogonnec), Kergoat (1976:97)
autrement si4 était un garçon quelconque ou un 5enfant quelconque celui.ci R allait à1 chercher
'Autrement s'il y avait quelque garçon ou enfant plus jeune, il s'en chargeait.'


(4) Beñ un dra menneket neushè (e)vid pass kaoud bigwale petrame n'eint ket (a-)walc'h (e)vid kaoud.

'Ben ils ont quelque chose pour ne pas avoir d'enfants ou bien ils ne peuvent pas en avoir.'
Cornouaillais (Saint-Hernin), Lozac'h (2014:'(a-)walc'h')