Ret

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Ret est un nom qui exprime l'idée de nécessité, d'obligation morale ou contingente. Il forme une construction modale avec la copule.


(1) Ret e oa dezhi foetañ hent evit he fañsion.
obligé R y.avait à.elle fouetter chemin pour sa2 pension
'Elle devait courir les routes pour sa pension.' Standard, Ar Barzhig (1976:29)


(2) Ne vo ket red luskellat ahanon fenoz.
ne sera pas obligé bercer P.moi ce.soir
'Il ne sera pas nécessaire de me bercer ce soir (j'ai sommeil).' Trégorrois, Gros (1984:162)


Morphologie

/ret/ est la racine du nom redi ('obligation'), du verbe rediañ ('obliger, contraindre'), et de l'adjectif redius ('contraignant', 'astreignant').


dérivation

Ret apparaît dans la composé ar pep retañ.


(2) Ha dizifenn, pa n’ouzez ket ar pep retañ.
et sans-défense comme ne sais pas le chaque obligé.le.plus
'Et sans défense, puisque tu ne connais pas le minimum/l'indispensable.' Standard, Drezen (1990:42)


modification

(3) Ret-groñs eo dezho sinañ paperenn-mañ-paper.
obligé-intensifieur est à.eux signer papier-là-papier
'Il est (absolument) obligé de signer tel ou tel papier.' Douarnenez, [HD/2011]


(4) Ret-holl eo din e gavout.
obligé-tout est à.moi le1 trouver
'Il faut absolument que je le trouve.' Standard, Kervella (2001:21)


variation dialectale

Le Ruyet (2012b) relève à Languidic une forme d'élision de la voyelle (imartagn’monèt, Ema red din moned, 'Je dois y aller').


Syntaxe

l'argument de la copule de ret

Le nom modal ret est sélectionné par la copule bezañ, 'être', qui prédique les propriétés de ret sur son sujet. Ce sujet de la copule peut être un syntagme verbal ou un syntagme nominal.


(4) Ret e vo d'in emaoun-me din va-unan [ VP mont da welout an estlamm-ze ] .
obligé R sera à.moi dis.moi-moi à.moi mon-un aller pour voir le merveille-
'Il faudra, me dis-je à moi-même, que j'aille voir cette merveille.'
Léon, Kerrien (2000:2)


Il peut aussi s'agir d'une proposition tensée, auquel cas celle-ci est introduite par le complémenteur ma (ou, à Groix, par un complémenteur dérivé).


(3) /red-o -fo ka:r y-seXed əndijat
Ret eo ma vo, kaer evit sec'hiñ an dilhad.
obligé-est que-sera beau pour- sécher le habits
'Il faut qu'il fasse beau pour sécher le linge.' Groix, Ternes (1970:322)


mouvement A-barre de l'argument

L'argument de ret peut subir un mouvement A-barre. Il peut être focalisé en zone prétensée.


(5) Eclati â réas-ta ar révolution, [ partial ] a voa rét _ .
éclater R fit-donc le révolution parter R était obligé
'Ainsi, la révolution éclata et il fallut partir.' Léon (Lesneven), Burel (2012:38)


Lorsque cet argument est un nom, il peut aussi être relativisé.


(5) [ Kement ] a zo _ ret evit o c'havout a gavot e deroù roll pep departamant.
autant (chose) R est obligé pour les trouver R1 trouvez dans intro liste chaque département
'Vous trouverez en introduction de la brochure de chaque département toute information nécessaire pour les trouver.'
Standard, 'kentelioù d'an oadourien', roll an ofis 2004/5.

expérienceur

Lorsqu'un expérienceur (la personne sur laquelle pèse l'obligation) est présent dans la structure, celui-ci est introduit par la préposition da, qui assigne vraisemblablement un cas direct à l'expérienceur de la petite proposition.


(6) Bremañ eo ret da [ SC Vatriona [ VP chom bev ] ] , a rac'haone darn eus hec'h amezegezed...
maintenant est obligé à1 Matriona rester vivante, R bougonnait certain de son+C voisines
'Maintenant, Matriona doit rester en vie, bougonnaient certaines de ses voisines.'
Trégorrois (Kaouenneg), ar Barzhig (1976:36)


L'expérienceur peut aussi être impersonnel ou un générique, auquel cas il n'est pas mentionné. La préposition da n'apparaît alors pas.


(7) Ret eo bout graet ar vicher-se e-pad pevar blez bennak
forcé est être fait le métier- pendant quatre an quelconque
... èl m' em-eus -hi-me great evit kompren combien divourrus eo
... comme que [j'ai] -3SG.F-moi fait pour comprendre combien déplaisant est
'Il faut avoir fait ce métier pendant quatre ans comme je l’ai fait (moi) pour comprendre combien c’est déplaisant.'
Vannetais, Herrieu (1974:54)

Variation dialectale

Bouzeg (1986:36) signale qu'en haut-cornouaillais, ret n'est utilisé qu'à l'irréel du passé. La notion d'obligation aux autres temps fait usage du modal dav.


(1) Ret 'oa deoc'h boût bet tañvaet 'nezhañ!
obligé était à.vous être été goûté P.lui
'Si vous l'aviez goûté!' Haut-cornouaillais (Riec), Bouzeg (1986:36)

Sémantique

La nature de l'obligation exprimée par ret peut être entièrement indépendante de l'obligation morale (cf. en français il faut bien).


(1) Red e vez mervel evid diskouez e vezer klañv.
obligé R est mourir pour montrer R est.IMP malade
'Il faut mourir pour montrer qu'on a été malade'.' Trégorrois, Gros (1984:523)


(2) Evelkent, a-benn laza eun den e vez red beza kriz.
tout.de.même pour tuer un homme R est obligé être cruel
'Tout de même, pour tuer un homme, il faut être cruel.' Trégorrois, Gros (1970:133)


Diachronie

  • ret eo dech caffet patiantet
/obligé est à.vous avoir patience/
'Vous devez avoir de la patience.', (1623), Qu.:37, cité dans Hemon (2000:§140,(10))