Klask

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le verbe transitif klask, 'chercher', est un verbe à contrôle. Il n'a pas de suffixe verbal de l'infinitif.


(1) Ha me d'he c'hlask, al loenig paour, he gronnet em danter.
et moi de'la2 chercher le animal.petit pauvre la2 envelopp.er dans.mon tablier
'Et j'ai couru la chercher, la pauvre bête, je l'ai enveloppée dans mon tablier. Vannetais, Ar Meliner (2009:98)


Syntaxe

verbe à contrôle

Klask est un verbe à contrôle du sujet. Cela signifie que, lorsque klask sélectionne une infinitive, le sujet de klask co-réfère obligatoirement avec le sujet de cette proposition infinitive. En (2), le locuteur est la personne qui cherche et la personne qui vend.


(2) Setu aman ar moc'h bihan, a glaskan gwerza o mamm.
voici ici le cochon petit R1 cherche vendre leur2 mère
'Voici les petits cochons dont je cherche à vendre la mère.' Le Bozec (1933:134)

A ne pas confondre

A Ouessant, Gouedig (1982) note le verbe tas comme équivalent local au standard klask 'chercher'. Il s'agit d'un probable emprunt au français tâcher (de), car on ne le trouve à Ouessant qu'avec une proposition infinitive (comme c'est le cas en français * tâcher un meilleur endroit, mais tâcher de trouver un meilleur endroit).


(3) Toud e tasent d'ober o-unan al labourou.
tout R4 tâchaient de1 faire leur2un le travaux
'Ils tâchaient tous à faire eux-mêmes les travaux.' Ouessant, Gouedig (1982)