Alato, evelato

De Arbres
(Redirigé depuis Alato)

L'adverbe d'opposition evelato, ou alato signifie 'toutefois, pourtant, quoique, néanmoins'. Il a donné l'interjection Alato ! 'Allez ! Tiens ! Mais enfin !'.


(1) Dre ma kerzem, evelato, soñjoù teñval a zave d'or penn.
par que4 marchions cependant pensée.s sombre R1 levait à notre tête
'Mais cheminant, de sombres pensées nous venaient.'
Seite & Stéphan (1957:141), citant Taldir


Morphologie

composition

Evelato est un composé morphologique transparent de evel, 'comme' et de atav, 'toujours'. Atav 'toujours', en isolation, a aussi un sens de particule de discours.


variation dialectale

À Ouessant, Malgorn (1909) donne la forme elato 'néanmoins'.


(2) Evelato, seul goshoc'h an dud, seul suroc'h o yezhadur diemskiant.
cependant le.plus1 vieux.le.plus le 1gens le.plus1 sur.le.plus leur2 grammaire sans.se.science
'Cependant, plus les gens sont vieux et plus leur grammaire inconsciente est sure.'
Léon, Madeg (2013:21)


dérivation

Certains usages exclamatifs de l'adverbe, comme en périphérie droite en (3), glissent vers la particule de discours et interjection alato !.


(3) Gwelet peus bet anezhañ en tele alato !
v.u 2.a eu P.lui en.le télé tout.de.même
'Vous l'avez vu à la télé tout de même !'
Léon, Kervella (2009:119)

Syntaxe

distribution

(3) Kristen oamp alato, nemet ni ranke gounit hor bara memes tra.
chrétien étions cependant seulement nous devait gagner notre pain même chose
'Nous étions chrétiens, mais seulement on devait gagner notre vie quand même.'
Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:49)


(4) Evelato e trois en ti ma oa deuet er-maez anezhañ ar plac'hig...
cependant R4 tourna en.le maison que4 était ven.u dehors P.lui le fille.DIM
'Mais la jeune fille retourna dans la maison de laquelle elle était sortie ... '
Léon (Bodilis), Ar Floc'h (1985:139)


Sémantique

L'adverbe alato, evelato marque une opposition logique. Dans la réponse d'opposition à une question négative, alato marque l'opposition logique avec la question, et non avec le contenu de l'énoncé du locuteur (comme mais dans Mais si voyons !).


(2) A : - N'oc'h ket bet operet diouzh an "apiñdisit"?
ne1 êtes pas été opéré de le appendicite
B  : - [...] Deo alato !
si bien-sûr
'A: 'Vous n'avez pas été opéré de l'appendicite ?' / B: '[...] Si, bien-sûr.'
Léon, Kervella (2009:83)


(3) A  : - Ne gav ket dit e hellfe beza traou nevez ganti ?
ne1 trouve pas à.toi R4 pourrait être choses nouveau avec.elle
B  : - Alato, n'ez eus ket, poseve !
mais ne R y.a pas j.espère
'A :- Tu ne penses pas qu'elle pourrait être enceinte ? / B : - Mais, non, j'espère bien !'
Léon, Lagadeg (2006 :46)


variation dialectale

À Lesneven/Kerlouan, A.M. utilise alato comme synonyme de sur awalc'h, sans qu'il y ait donc d'opposition logique. La distribution suggère cependant bien qu'il s'agit bien de l'adverbe.


(4) Me a gred alato e planto Simone patatez er bloavezh-mañ.
moi R1 crois bien.sur R4 plantera Simone patates en le ann.ée-ci
'Je crois bien sûr que Simone plantera ses patates cette année'
Léon (Lesneven/Kerlouan), A. M. (05/2016)


(5) Me a gred Simone a blanto patatez sur awalc'h/alato er bloavezh-mañ.
moi R1 crois Simone R1 plantera patates bien.sur en le ann.ée-ci
'Je crois que Simone plantera bien sûr des patates cette année'
Léon (Lesneven/Kerlouan), A. M. (05/2016)