Heñvel, hañval

De Arbres
Révision datée du 2 juillet 2022 à 11:48 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Remplacement de texte — « ’ » par « ' »)

L'adjectif heñvel, ou hañval, signifie 'similaire, semblable, pareil'.


(1) Ne vennont ket krediñ e c'heller bout dishañval doc'hte.
ne1 veulent pas croire R4 peut.on être di.fférent de.eux
'Ils ne peuvent croire que quiconque soit différent d'eux.'
Vannetais, Herrieu (1994:249)


Morphologie

Cet adjectif est la base du verbe hañval, heñvaliñ ou heñvelout, qui signifie 'sembler'.

Il a donné le préfixe heñvel-.


répartition dialectale

La carte 318 de l'ALBB documente la variation dialectale des traductions de '(Il est) semblable (à son père)'. On y voit la forme hañval associée à l'aire vannetaise, centrale et trégorroise.


(2) Haval é é véhé ret bout didalvé.
pareil est R serait obligé être 1vaut
'Il me semble qu'il faudrait être vaurien.'
Vannetais, Le Bayon (1878:59)


(3) Hirio an deiz n'ema ket heñvel ken.
aujourd'hui le jour ne1 est pas pareil plus
'De nos jours, ce n'est plus pareil.'
Cornouaille (Plogonnec), Kergoat (1976:42)


A Cléguérec en vannetais pré-moderne, au moment de la collecte de l'ALBB, Thibault (1914:433) donne fasip 'tout à fait semblable'.

Syntaxe

intensifieurs, atténuateurs

On trouve heñvel avec des intensifieurs (heñvel-poch, heñvel-mik, heñvel-tre 'tout à fait semblable'), mais aussi avec des atténuateurs comme tost.


(1) eur gêr heñvel tost ouz Kemper
un 1ville semblable près à Quimper
'Une ville presque semblable à Quimper.'
Léon, Miossec (1980:66)


préposition sélectionnée

On note chez Herrieu une alternance des prépositions da et get (gant) pour introduire l'expérienceur d'une petite proposition sujet de hañval.


(2) Hañval eo d'an den bout en un ti gwerzh bras.
pareil est à on [ être en un maison vente grand ]
'On se croirait dans un grand magasin.'
Vannetais, Herrieu (1994:232)


(3) Hañval eo get an den gwelet riolennoù laezh é redek.
pareil est avec on [ voir rigol.es lait à4 courir ]
'On croirait voir couler des rigoles de lait.'
Vannetais, Herrieu (1994:247)


Le Bayon (1878:10) utilise get.


(4) Haval get-n'eign é vourret.
semblable avec.moi R4 plaisez
'Il me semble que vous vous plaisez.'
Vannetais, Le Bayon (1878:10)