Falc'h

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le nom falc'h dénote une 'faux'.


Morphologie

variation et répartition dialectale

La carte 193 la faux du paysan et obtient surtout la forme falc'h.

La carte 194 traduit la faucille du moissonneur et obtient surtout la forme falz. On trouve cependant régulièrement des traductions de falz en faux, comme si falz tenait lieu de nom générique.


nombre

Les deux noms falc'h et falz ont une variation dialectale importante sur leur pluriel.

Le pluriel de falc'h existe avec le pluriel interne filc'hi et différents pluriels morphémiques falc'hoù, falc'hed. On trouve aussi des modifications de la base, filc'hier, fersier.

Il y a aussi parfois une confusion avec les pluriels de forc'h 'fourche'. Stephens (1982:29) traduit filc'hier en anglais par forks, donc 'fourche'. Les pluriels de forc'h 'fourche (à dents)' sont documentés dans la carte 195.


(2) Hag e rafe ferhier-houarn, bugale, d'ar skol e vo ret mond!
et R4 ferait fourches-fer enfants à'le école R4 sera obligé aller
'Même s'il tombait des fourches en fer (des hallebardes), mes enfants,
il faudra aller à l'école!'
Trégorrois, Gros (1989:163)

dérivation

Le suffixe -erez semble induire une précision supplémentaire d'outillage, mais il n'est pas clair en usage que cela fasse une différence.


Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:12)
(3) Ar foenn-ze a veze gellet troha gant ar falherez.
le foin- R1 était pouvoir trancher avec le faux.ée
'Ce foin là on pouvait le couper à la faux/faucille.'


Châlons & Loth (1895) considèrent équivalents les formes diminutives en -ig falhic ou falzic 'serpette'. Ils donnent le verbe falhein, falhat 'faucher'.