Résomptivité

De Arbres
(Redirigé depuis Pronom résomptif)

Un élément résomptif est un syntagme nominal, pronom ou groupe nominal, qui co-réfère avec un autre élément dans la même structure syntaxique.


(1) E garnedig tenn rafen 'nezhoñ dre zidan an arvel.
son1 carnet.DIM tirer R1 ferais P.lui par1 sous le armoire
'Son carnet, je le tirerais de dessous l'armoire.'
Cornouaillais (Scaër/Bannalec), H. Gaudart (09/2022b)


La résomptivité en breton a été étudiée dans Guilliot (2006a, 2006b), et Rezac (2011, 2013).


Inventaire

La langue bretonne utilise plus de structures résomptives qu'en français, et on les repère aisément dans les bretonnismes.


par exemple dans une relative de l'objet:
Le gars que je l'ai vu sauter à la corde.
ou dans une relative du sujet
Voilà une idée qu'elle est bonne !


dont la résomption prédicative équative et la résomption du sujet 'à la Cornouaillaise'


Le voisin que son père était paysan.
Français de Basse-Bretagne, Lossec (2010:89)


Propriétés

pas de mouvement

Guilliot (2006) montre que la résomptivité en breton est associée à l'absence de mouvement dans la structure. En particulier, il montre que la résomptivité n'est pas sensible aux effets d'îles pour le mouvement, et qu'elle ne montre pas d'effets de croisement faible.


En (2), les éléments co-référents en gras sont chacuns enchâssés dans une structure syntaxique, un groupe prépositionnel et une relative. Aucun n'aurait pu bouger de sa position syntaxique car ce sont des îles pour le mouvement. Pourtant, leur référence n'est pas libre. Aucun des pronoms de troisième personne du singulier yoñ ne pourrait avoir un référent dans le monde différent de celui de un den.


(2) Ar yezh preget gant un den a zo ur bed lec'h ma vev-yoñ hag a ra-yoñ...
le langue parl.é avec un humain R est un monde lieu que4 vit-lui et R1 fait-lui
'La langue qu'un homme parle est un monde dans lequel il vit et agit...'
Cornouaillais (Scaër/Bannalec), H. Gaudart (09/2022b)


distance

La plupart des résomptifs apparaissent pour des co-références à distance conséquente, mais il existe des résomptifs plus locaux.


(3) Mez an neb en deus c'hoant e gwirionez d'o dizoloï, hennez a alian anezan d'o c'hlask e tu ar boued.
mais le celui R.3SGM a envie en vérité de les2 découvrir celui.ci R conseille P.lui de les2 chercher en côté le nourriture
'Mais à celui qui veut les découvrir, je conseille de suivre l'argent.'
Cornouaillais / Léon, Croq (1908:19)


Bibliographie

  • Guilliot, Nicolas. 2006a. La Reconstruction à l'interface entre Syntaxe et Sémantique, Ou comment interpréter les copies syntaxiques, PhD ms, U. Nantes/Naoned.
  • Rezac, Milan. 2013. 'The Breton double subject construction', Ali Tifrit (éd.), Phonologie, Morphologie, Syntaxe Mélanges offerts à Jean-Pierre Angoujard, PUR, 355-379. - version 2009 avant édition: pdf
  • Rezac, Milan. 2011. 'Building and interpreting nonthematic A-positions: A-resumption in English and Breton', Alain Rouveret (éd.), Resumptive pronouns at the interfaces, Language faculty and beyond, Benjamins. 241-286. texte.


horizons comparatifs

  • McCloskey, James. 2005. 'Resumption', Martin Everaert And Henk Van Riemsdijk (éds.), The Blackwell companion to Syntax, Blackwell Publishing, vol IV, chap.55.
  • Rouveret, Alain. à paraître 2015. 'Computational and semantic aspects of resumption: the case of Welsh.', The Interfaces of grammar, The Beijin Formal Syntax Colloquium. John Benjamins.
  • Rouveret, Alain. 2002. 'How are resumptive pronouns linked to the periphery?', Linguistic Variation Yearbook 2, 123-184. Amsterdam: John Benjamins.