Mezv

De Arbres

L'adjectif mezv, mezvez signifie 'saoul', 'saoule'. C'est l'un des rares adjectifs à avoir une forme au féminin.


(1) ken mezv mah a an daou du ag an hent gante.
tellement saoul que +Cva le deux1 côté de le route avec.eux
'tellement saouls qu'ils occupent les deux côtés de la route'
Vannetais (Le Scorff), Ar Borgn (2011:17)


Morphologie

variation dialectale

La carte 456 de l'ALBB documente la variation dialectale de la traduction de ivre, enivrer.


(2) ... djwele'et vehe e oa meo.
v.u était R était saoul
'... on voyait qu'il était saoul.'
Cornouaillais (Scaër/Bannalec), H. Gaudart (04/2016)


(3) ... an dud o deus gwelet oa meho.
le 1gens 3PL a v.u était saoul
'... on pouvait voir qu'il était saoul.'
Léonard (Plougerneau), M-L. B. (04/2016)


(4) / pasemãt mi ma miew, i ma fal eẅe / .
pas.seulement que4 est saoûl est mauvais aussi
'Non seulement il est ivre, mais de plus il est méchant.'
Cléguérec, Thibault (1914:191)


intensifieur

L'intensifieur peut-être un résultatif, comme dans mezv-dall (/saoûl-aveugle/).


dérivation

Le suffixe -enti, -inti obtient le nom abstrait féminin mezventi 'ivrognerie'.

Le suffixe verbal de l'infinitif -iñ obtient mezviñ 'saouler, se saouler'.


(2) N' eo ket divezvi eo a reen.
ne1 est pas des.saoûl.er est R faisais
'Je ne dessoûlais pas, au contraire !'
Trégorrois, Gros (1984:xx)


Syntaxe

accord au féminin

L'adjectif mezv est connu pour être un des seuls à avoir une forme féminine, mezvez.

Ce n'est de plus pas une constance à travers tous les dialectes. À la fin du breton pré-moderne, Thibault (1914:177) signale qu'il n'y a qu'une seule forme à Cléguérec et Malguénac pour les anciens. Il implique que la forme mezvez du vannetais littéraire vient de passer en usage chez les plus jeunes.