Son, sonenn

De Arbres
Révision datée du 23 octobre 2023 à 05:57 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Remplacement de texte — « XX° » par « XXe »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Le nom son, sonenn dénote une 'chanson'.


(1) Kanet e vo ar sonenn evit mont er porzh.
chant.é R4 sera le chanson pour aller dans.le cour
'On chantera la chanson pour aller dans la cour.'
Vannetais, TES (2023:5)


Morphologie

variation et répartition dialectale

L'ALBB documente la variation dialectale de la traduction de chanson dans la carte 306. Le nom sonenn s'y trouve surtout en vannetais.

Le nom kanaouenn se trouve surtout dans la zone centrale, avec quelques kanenn en vannetais. On trouvait globalement au début du XXe le nom gwerz 'chanson' en KLT. Le nom chanson n'y apparaissait que dans l'Ile de Bréhat. On relevait le nom kalonenn à Mûr-de-Bretagne.

Il existe un usage maintenant archaïque de son 'chanson', sans dérivation singulative en -enn.


(2) N'ouzomp ket hag hiroc'hik he doa ar son da larout diwar-benn ebatoù maner Kervanous.
ne1 savons pas si long.plus.DIM 3SGF avait le chanson à1 dire sur ébat.s manoir Kervanous
'Nous ne savons pas si la chanson en disait plus long sur les ébats du manoir Kervanous …'
Léonard, Abeozen (1986:38)


dérivation

Le suffixe verbal de l'infinitif obtient le verbe soniñ, soneiñ 'sonner, tinter, jouer (d'un instrument)', que l'on trouve aussi sous la forme seniñ.