Fardañ, fardiñ

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le verbe fardañ signifie 'préparer, apprêter'. Il a aussi un usage prospectif (1).


(1) Eman o farda mont kuit.
est à4 préparer aller parti
'Il fait ses préparatifs de départ.'
Ouessant, Malgorn (1909)


Morphologie

variation dialectale

(2) [ xɥɪ zo ˈfaʁːdɛt ˈheu xoe᷉ x, pjɛx mɐx hɔ᷉ n amɔs plax ?]
C'hwi zo fardet, hirio, ac’hanoc'h, pelec’h emaoc’h o vont a mod-se, plac’h?
vous est sapé aujourd'hui P.vous êtes à4 aller de1 mode- fille
'T'es bien sapée, aujourd'hui, toi! Où tu vas donc, la fille?'
Cornouaille (Briec), Noyer (2019:307)


Syntaxe

structure argumentale

fardañ war 'fondre sur'

Dans la vallée du Scorff, fardañ àr peut signifier 'charger (militairement)', 'fondre sur une proie'.


(3) E farder àr ar boued.
R4 fond.IMP sur le nourriture
'On se jette sur la nourriture.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:52)


Expression

fardañ gevier 'raconter des mensonges'

(4) Ret e vo c'hoazh fardañ gevier dezho... Halala !
obligé R sera encore préparer mensonge.s à.eux Ahlala
'Il va encore falloir leur conter des fredaines... Ahlala!'
Standard, Moulleg (1978:21)