Mergl

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le nom mergl dénote la 'rouille'.


(1) An diegi a zebr an den, e-giz ar mergl a zebr eur benveg houarn dilabour.
le paresse R1 mange IMP comme le rouille R1 mange le outil fer dé-.travail
'La paresse mange son homme comme la rouille un outil de fer inutilisé.'
Cornouaillais / Léon, Croq (1908:27)


Morphologie

dérivation

Le préfixe privatif di-, dis- obtient disvergl 'inoxydable'.

A L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1958) remarque que merklenn, merglenn 'oxyde, rouille' ont le même sens que mergl. Le dérivé mergladur, mentionné par Ernault et Vallée, y est inconnu.


(2) Eun tamm houarn drebet gand ar verklenn
un morceau fer mangé avec le 1rouille.1
'un morceau de fer mangé de rouille.'
L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1958)


merglenn wenn 'maladie cryptogamique'

La /rouille blanche/, maladie cryptogamique du chêne, est l'oïdium du chêne.


(3) Ar verklenn wenn a zo kouet war deliou an dero yaouank.
le 1rouille.1 1blanc R est tombé sur feuillage.s le chênes jeune
'Les feuillages des jeunes chênes ont attrapé l'oïdium.'
L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1958)