Kromm

De Arbres

L'adjectif kromm signifie 'courbe'.


(1) Tour an Iliz o troc'hañ krommlinenn an dremmwel
tour le Église à4 trancher courbe.ligne le horizon
'Le clocher interrompt la courbe de l'horizon'
Trégorrois, Duval (1964), Taolenn Paotrig ar C'hreisteiz


Morphologie

dérivation

L'adjectif kromm est verbalisé en krommañ 'courber, rendre courbe'.


  • Sellit ouz ar paotr yaouank-se, gand e zremm dislivet, e zaoulagad sanket, e gein krommet
'Regardez ce jeune homme, avec son visage pâle, ses orbites creuses, son dos voûté'.
Seite & Stéphan 1957


Le suffixe nominal -ell obtient krommell 'parenthèse'.


Diachronie

Deshayes (2003) donne le vieux breton crum 'courbé', ainsi que la forme de moyen breton crom (qu'il date de 1396, sans référence) pour l'adjectif 'courbe' et le nom 'position courbée, crosse'. Il les met en relation avec le cornique crom 'courbe, incurvé, arrondi', le gallois crwm 'convexe, courbe, arqué', le vieil irlandais cromb, le moyen irlandais cromm.

Matasović (2009) rassemble les analyses de LEIA C-244f., GPC I: 615, Fleuriot (1964b:124), Deshayes 2003:436), de Bernardo Stempel (1999:281). Il propose la racine proto-celtique * krumbo- 'rond, courbe, incurvé' comme source commune au moyen irlandais cromm, moyen gallois crwm, cornique crom, vieux breton crum 'bosse' et moyen breton kromm. Il postule qu'une racine proto-germanique * krumba- a été empruntée soit à la racine celtique, soit à une source non-indo-européenne à laquelle le celtique a aussi puisé. Cet emprunt germanique a donné l'allemand krumm ou le vieil anglais crumb.

Horizons comparatifs

Hors des langues celtiques, Deshayes (2003) relève les exemples vieil anglais et allemand ainsi que l'ancien français cromb 'recourbé, voûté, bossu'. Godefroy (1901) donne en ancien français l'adjectif crombe 'courbé, voûté' et l'adjectif crombe pièce recourbée', les verbes cromber 'renverser, tomber' et crombier 'rendre courbe'.