Dluzh

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le nom dluzh dénote une 'truite'.


(1) Al dluzh bras a fell da Lom tapout. Trégorrois (Bulien), Stephens (1982:151)
le truite grand R1 plaît à Lom attraper
'Lom veut atrapper la grande truite.'


Morphologie

La prononciation de l'attaque double /dl/ est évitée par de multiples stratégies, comme dans le cas du verbe dleout 'devoir'.


(2) Hañni en des gouiet a-oudé ma ou doé kavet mad en tri deloh.
personne 3SGM.a su à.depuis si4 3PL avait trouvé bon le trois truite
'Personne depuis n'a su s'ils avaient aimé les trois truites.'
Vannetais, Guilloux (1992:94) cité par Schapansky (1996:184)


Pour le haut-vannetais du XXI°, Delanoy (2010) donne le nom collectif deleh 'truites', et signale de "nombreuses formes dialectales, notamment en gl-".


Diachronie

Selon Delanoy (2010), "un emprunt au latin tructa n'est guère vraisemblable". Delanoy (1991:57) suggère un rapprochement avec "les formes sans d- du gallois llysywen 'anguille', du vieux français lus (< latin lucius) 'lamproie, saumon ou quelque autre poisson'".