Enk

De Arbres

L'adjectif enk signifie 'exigu, étroit'.


Morphologie

dérivation

(2) Ne oamp bet morse kent en un enkadenn par da homañ.
ne1 étions été jamais avant en un ? pareil à1 celle.ci
'Nous ne nous étions jamais retrouvés dans une telle situation critique.'
Standard, Ar Gow (2005:21)


La dérivation enkrez 'angoisse' suggère une racine en enk(r), qui devient un nom abstrait par suffixation en -ez ou -ezh.


(3) … da bellât deuz ouzon trubuill hag enkrezo.
de1 loin.er de.de.moi anxiété et angoisse.s
'...d'éloigner de moi des anxiétés et des angoisses'
Kergrist-Moëlou, Le Garrec (1901:74)


Diachronie

La racine proto-indo-européenne est * h2enġhu- 'serré, étroit, contraint' (IEW:42f.), donnant le proto-celtique * angu- 'étroit' aboutit au vieil irlandais cumung, au moyen gallois ing, au vieux breton enc, moyen breton encq, et finalement enk (Matasović 2009). C'est la même racine que l'on retrouve dans anken 'angoisse, rétrécissement de la gorge'.

La racine proto-indo-européenne est * h2enġhu-, dans le domaine roman, a donné le latin ango 'étrangler' et le nom angustia 'défilé, passage resserré', ou dans Cicéron 'difficulté, situation critique', aboutissant au français moderne angoisse (CNRTL).

Toponymie

En toponymie, l'adjectif ank 'étroit, exigu' a souvent le sens de 'val étroit' (Ofis 2003).