E-barzh : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(variation dialectale)
Ligne 28 : Ligne 28 :
 
||| <font color=green>[ba'''r''' 'za:l]</font color=green>||''e-barz ar zal'' || 'dans la salle'|| ''Plozévet'', [[Goyat (2012)|Goyat (2012]]:222)
 
||| <font color=green>[ba'''r''' 'za:l]</font color=green>||''e-barz ar zal'' || 'dans la salle'|| ''Plozévet'', [[Goyat (2012)|Goyat (2012]]:222)
 
|}
 
|}
 
=== préposition complexe ===
 
 
''E-barzh'' est une préposition complexe, composée de la préposition ''[[P.e|e]]'' inaccentuée, précédant ''barzh''. 
 
 
 
==== ''e-barzh e'' ====
 
 
Cette préposition complexe peut encore s'adjoindre sur sa droite un double de sa préposition de gauche ''[[P.e|e]]'':
 
  
 
{| class="prettytable"
 
| (2)|| evit d'ar merlused ||mont d'en em grougañ ||''''barzh enno'''.
 
|-
 
| || [[evit|pour]] [[da|de]]'[[art|le]] merlu[[-ed|s]]|| [[mont|aller]] [[da|à]] [[en em|se]]<sup>[[1]]</sup> pend[[-añ|re]]|| dans.dans [[P.e|dans]].[[pronom incorporé|eux]]
 
|-
 
|  ||colspan="4" | 'Pour que les merlus viennent s'y pendre.'|||| ''Cornouaille (Bigouden)'', [[Bijer (2007)|Bijer (2007]]:274)
 
|}
 
 
 
{| class="prettytable"
 
| (3) || An dud a zo ||hanter klañv ||'''‘barzh en''' o fenn, ||‘ouiont ket re ||petra a faot dezhe !
 
|-
 
| || [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>gens [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[zo|est]]|| [[hanter|moitié]] malade|| dans [[P.e|dans]] [[POSS|leur]]<sup>[[2]]</sup> tête ([[ne]]<sup>[[1]]</sup>)|| [[gouzout|savent]] [[ket|pas]] [[re|trop]] || [[petra|quoi]] [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[faotañ|faut]] [[da|à]].[[pronom incorporé|eux]]
 
|-
 
|||colspan="4" | 'Les gens sont à moitié malades dans leur tête, ils ne savent pas trop ce qu’ils veulent !'
 
|-
 
|||||||||colspan="4" |''Haut-vannetais (Jo Sergent)'', [[Louis (2015)|Louis (2015]]:121)
 
|}
 
 
 
* ''taolit-hen '''ebarz e'''r ster'', Léon, [[Herry (1861)|Herry (1861]]:3)
 
: 'Jetez-le dans l'eau.'
 
  
 
=== répartition dialectale (''vs.'' ''e'') ===
 
=== répartition dialectale (''vs.'' ''e'') ===
Ligne 78 : Ligne 46 :
  
  
On trouve en cependant aussi des exemples en haut-vannetais.
+
Fin XX° et au XXI°, on trouve des occurrences de ''e-barzh'' en haut-vannetais, en Léon ([[Miossec (1980)|Miossec 1980]]:66) et en Basse-Cornouaille ([[Goyat (2012)|Goyat 2012]]:222).
 +
 
  
 
=== variation dialectale ===
 
=== variation dialectale ===
Ligne 116 : Ligne 85 :
 
|||colspan="4" | 'Quand elles étaient aux champs, leurs yeux étaient clairs.'
 
|||colspan="4" | 'Quand elles étaient aux champs, leurs yeux étaient clairs.'
 
|}
 
|}
 +
 +
 +
 +
=== préposition complexe ===
 +
 +
''E-barzh'' est une préposition complexe, composée de la préposition ''[[P.e|e]]'' inaccentuée, précédant ''barzh''. 
 +
 +
 +
==== ''e-barzh e'' ====
 +
 +
Cette préposition complexe peut encore s'adjoindre sur sa droite un double de sa préposition de gauche ''[[P.e|e]]'':
 +
 +
 +
{| class="prettytable"
 +
| (2)|| evit d'ar merlused ||mont d'en em grougañ ||''''barzh enno'''.
 +
|-
 +
| || [[evit|pour]] [[da|de]]'[[art|le]] merlu[[-ed|s]]|| [[mont|aller]] [[da|à]] [[en em|se]]<sup>[[1]]</sup> pend[[-añ|re]]|| dans.dans [[P.e|dans]].[[pronom incorporé|eux]]
 +
|-
 +
|  ||colspan="4" | 'Pour que les merlus viennent s'y pendre.'|||| ''Cornouaille (Bigouden)'', [[Bijer (2007)|Bijer (2007]]:274)
 +
|}
 +
 +
 +
{| class="prettytable"
 +
| (3) || An dud a zo ||hanter klañv ||'''‘barzh en''' o fenn, ||‘ouiont ket re ||petra a faot dezhe !
 +
|-
 +
| || [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>gens [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[zo|est]]|| [[hanter|moitié]] malade|| dans [[P.e|dans]] [[POSS|leur]]<sup>[[2]]</sup> tête ([[ne]]<sup>[[1]]</sup>)|| [[gouzout|savent]] [[ket|pas]] [[re|trop]] || [[petra|quoi]] [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[faotañ|faut]] [[da|à]].[[pronom incorporé|eux]]
 +
|-
 +
|||colspan="4" | 'Les gens sont à moitié malades dans leur tête, ils ne savent pas trop ce qu’ils veulent !'
 +
|-
 +
|||||||||colspan="4" |''Haut-vannetais (Jo Sergent)'', [[Louis (2015)|Louis (2015]]:121)
 +
|}
 +
 +
 +
* ''taolit-hen '''ebarz e'''r ster'', Léon, [[Herry (1861)|Herry (1861]]:3)
 +
: 'Jetez-le dans l'eau.'
 +
  
 
== Syntaxe ==
 
== Syntaxe ==

Version du 21 mars 2017 à 11:00

E-barzh est une préposition spatiale qui signifie l'inclusion de la figure dans le fond. Elle correspond au français 'dans, dedans'. Son usage avec un objet vide a grammaticalisé en un adverbe.


(1) N'eus e-barz nemed daou-ugent mil den.
ne'y.a dedans que deux-vingt mille personne
'Il n'y a (là) que quarante mille habitants.' Léon, Miossec (1980:66)


Morphologie

accentuation

La préposition e-barzh est accentuée sur la seconde syllabe (Hemon 1995:§274-275). Sa réduction donne donc la forme /ba/.

La forme réduite forme avec l'article défini qui le suit un composé où seule l'épenthèse provoquée par l'article varie.


(1) [ban 'ti] e-barz an ti 'dans la maison'
[bal 'li:orz] e-barz al liorz 'dans le jardin'
[bar 'za:l] e-barz ar zal 'dans la salle' Plozévet, Goyat (2012:222)


répartition dialectale (vs. e)

L'ALBB documente la répartition dialectale de la traduction de 'dans ta main' dans la carte 173. On y trouve la préposition e, ainsi que dans une large aire centrale, la préposition complexe e-barzh, littéralement /dans-dedans/, qui est utilisée. Dès le début du XX°, l'Académie bretonne (1922:292) signale en Tréguier que e-barzh tend à se substituer à en, 'dans'.

Ar Borgn (2011:74) note que "le Pourlet adore mettre 'barzh devant les adverbes de lieu".


(3) Dait 'barzh amañ. ( 'Barzh aze, 'barzh eno, 'barzh du-ze )
venez dans ici dans dans y dans côté-
'Venez ici. (Là, là-bas)' Ar Borgn (2011:74)


Fin XX° et au XXI°, on trouve des occurrences de e-barzh en haut-vannetais, en Léon (Miossec 1980:66) et en Basse-Cornouaille (Goyat 2012:222).


variation dialectale

On relève à Sein la forme e-bard.


(1) Va dourn kleï 'di va stamm ganeoñ e-bard.
mon main gauche est mon tricot avec.moi dans _
'Mon tricot se trouve dans ma main gauche.' Sein, Kersulec (2016:26)


On relève aussi en haut-vannetais la variante a-barzh, à ne pas confondre avec a-barzh 'avant'.


(2) Kar a-vihanoc'h e krog ar c’hleñved a-barzh.
car sinon R croche le maladie dedans
'Car sinon, la maladie atteint [la plante].' Haut-vannetais (Jo Sergent), Louis (2015:156)


En breton central, on trouve une forme sans la liquide /ʁ/.


(3) pe vɛn eo ebaz aʁ paʁk evez sklɛʁ o lagad Duault, Avezard-Roger (2004a:140)
quand étais dans le parc R est clair leur oeil
'Quand elles étaient aux champs, leurs yeux étaient clairs.'


préposition complexe

E-barzh est une préposition complexe, composée de la préposition e inaccentuée, précédant barzh.


e-barzh e

Cette préposition complexe peut encore s'adjoindre sur sa droite un double de sa préposition de gauche e:


(2) evit d'ar merlused mont d'en em grougañ 'barzh enno.
pour de'le merlus aller à se1 pendre dans.dans dans.eux
'Pour que les merlus viennent s'y pendre.' Cornouaille (Bigouden), Bijer (2007:274)


(3) An dud a zo hanter klañv ‘barzh en o fenn, ‘ouiont ket re petra a faot dezhe !
le 1gens R1 est moitié malade dans dans leur2 tête (ne1) savent pas trop quoi R1 faut à.eux
'Les gens sont à moitié malades dans leur tête, ils ne savent pas trop ce qu’ils veulent !'
Haut-vannetais (Jo Sergent), Louis (2015:121)


'Jetez-le dans l'eau.'


Syntaxe

pronom vide

Dans le cas des prépositions de type e-barzh, 'dedans', le pronom anaphorique peut ne pas être prononcé (4). On peut penser que la préposition sélectionne alors un pronom vide.


(4) Plad Sant Alar, e poent ma veze bouchoù bihan hennezh, a veze traoù e-barzh _
plat Saint Eloi à moment que était poulains petit celui.ci, R était choses dedans _
'A l'époque des poulains, le plat de saint Eloi, il était bien garni.'
Léon, Mellouet & Pennec (2004:58).

Bibliographie

  • Ledunois, J. P. 2002. La préposition conjuguée en breton, thèse, Skol-Veur Roazhon, Atelier National de Reproduction des Thèses. (p. 281)