Rak-, rag-

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le préfixe rak- ou rag- marque l'antériorité, comme le français pré-, pro-. Le nom breton rakger dénote un 'préfixe'.


(1) ur raktres hir ha resis war treuzkas galloudoù ar Stad d'ar Rannvro
un pro.jet long et précis sur à.travers.envoi pouvoir.s le État à le partie1.pays
'Un projet étoffé et précis au sujet de la passation de pouvoir de l’État aux Régions'
Standard, Al Liamm (347:117)


Trépos (2001:§121) cite raglavar 'prologue', ragistor 'préhistoire', ragpren 'souscription'.

Press (1986:226) donne rakvarn 'préjugé' et rakweler 'prophète'.

Favereau (1997:§194) ajoute ragenez 'île adjacente' et ragleur 'avant-scène'.


Morphologie

La forme rak- se trouve devant une consonne dévoisée (raktres, 'projet' Merser 2009:483).


mutations

Selon Helias (1986:15), ce préfixe ne provoque pas de mutation.

Selon Chalm (2008:w-218), rak- provoque une lénition sur une initiale en /gw, b, m/.


variations dialectales

Trépos (2001:§121) signale le vannetais rakker, 'cour, entrée du village'.


Horizons comparatifs

Le nom 'préface', rakskrid ou rakger en breton, est traduit rhagair en gallois (TermBret 2003).

Selon Trépos (2001:§121), rak-, rag- "exprime l'idée d’antériorité, exprimée en français par pré-, anté-, pro-".