Gwesped

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le nom gwesped dénote des 'guêpes' en breton standard.


(1) Ar merien hag ar gwesped o deus kignet an aval.
le fourmis et le guêpes 3PL ont rongé le pomme
'Les fourmis et les guêpes ont rongé la pomme.'
Standard, Le Bozec (1933:95)


Sémantique

variation dialectale

Dans la carte 199 de l'ALBB, pour la traduction de des moucherons, une partie du vannetais donne des formes de gwesped, aux points 73, 74, 76, 79 à Ploemel, Ploeren, à l'Île d'Arz et à Saint-Gildas-de-Rhuys. Ailleurs, la traduction donnée est une variation autour de c'hwibu, fubu, ou moustikied à Houat.


Diachronie

Deshayes (2003) relève le moyen breton guespet en 1464.

Le latin vespa /wɛspa/ a donné le picard vèpe.

L'ancien français wespe est attesté vers 1180 (CNTRTL).

La forme en /g/ initial est un emprunt germanique. Le proto-germanique * wapsō a continué avec une métathèse dans le vieil anglais wæsp, wæps, puis le nom anglais wasp 'guêpe'. En français, on a guêpe en 1828 (CNTRTL), puis guêpe en français moderne.

Le breton gwesped a pu emprunter la forme latine avec le /w-/ initial et rétablir /gw-/ comme une démutation, ou bien emprunter par le français la forme germanique.