Zeitschrift für Celtische Philologie : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(5 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 4 : Ligne 4 :
 
   Le Menn (2001:7):  
 
   Le Menn (2001:7):  
 
    
 
    
   Cette revue d'études celtiques, l'une des principales, est difficile à  
+
   Cette revue d'études celtiques, l'une des principales, est difficile à consulter en Bretagne. Les collections complètes sont fort rares. On y trouve des articles rédigés en allemand, mais également en anglais, en français... et il y a même un texte en breton, une traduction de l'écrivain autrichien Rilke (t. 19 1931-1933 p.101-109). Ce n'est pas la seule revue allemande à s'être occupé d'études celtiques. On peut citer ''Beiträge zur Vergleichenden Sprachforschung auf'', ''dem Gebiete der Arischen'', ''Celtischen und Salwischen Sprachen'', fondée en 1858. Le breton n'y est pas absent grâce à un long article de Whitley Stokes sur les verbes irréguliers en [[moyen breton]] (''Die mittlebretonischen '', ''unregelmässigen verba'' (t.5 fasc.3 1867 p.306-362, t.6 fasc.2 1869 p.248-249). Citons encore ''Archiv für Celtische Lexikographie'' (3 vol., 1900, 1904, 1907) où Émile Ernault a fait paraître un important texte [[moyen breton]], les cantiques du ''Doctrinal'' (t.1 1900 p.213-223, 360-393, 556-627). On y trouve également des articles de Joseph Loth. Mais ''Zeitschrift'' reste sans contexte la plus importante revue allemande de linguistique consacrée aux études celtiques. Elle paraît depuis plus de cent ans et est à mettre aux côtés d'autres revues, comme la ''[[Revue Celtique, Table des matières|Revue Celtique]]'' (1870-1934 - 51 tomes) ou les ''[[Études Celtiques]]'' (depuis 1936), sans parler, en langue bretonne, de ''[[Hor Yezh]]'' (créé en 1954).
  consulter en Bretagne. Les collections complètes sont fort rares. On y
 
  trouve des articles rédigés en allemand, mais également en anglais, en
 
  français... et il y a même un texte en breton, une traduction de l'écrivain
 
  autrichien Rilke (t. 19 1931-1933 p.101-109)
 
  Ce n'est pas la seule revue allemande à s'être occupé d'études  
 
  celtiques. On peut citer ''Beiträge zur Vergleichenden Sprachforschung auf''  
 
  ''dem Gebiete der Arischen'', ''Celtischen und Salwischen Sprachen'', fondée
 
  en 1858. Le breton n'y est pas absent grâce à un long article de Whitley
 
  Stokes sur les verbes irréguliers en moyen breton (''Die mittlebretonischen ''
 
  ''unregelmässigen verba'' (t.5 fasc.3 1867 p.306-362, t.6 fasc.2 1869 p.248-
 
  249). Citons encore ''Archiv für Celtische Lexikographie'' (3 vol., 1900,  
 
  1904, 1907) où Émile Ernault a fait paraître un important texte moyen-
 
  breton, les cantiques du ''Doctrinal'' (t.1 1900 p.213-223, 360-393, 556-
 
  627). On y trouve également des articles de Joseph Loth.
 
  Mais ''Zeitschrift'' reste sans contexte la plus importante revue  
 
  allemande de linguistique consacrée aux études celtiques. Elle paraît
 
  depuis plus de cent ans et est à mettre aux côtés d'autres revues, comme la
 
  ''[[Revue Celtique, Table des matières|Revue Celtique]]'' (1870-1934 - 51 tomes) ou les ''Études Celtiques'' (depuis
 
  1936), sans parler, en langue bretonne, de ''[[Hor Yezh]]'' (créé en 1954).
 
  
  
 +
* Le Menn, Gwennolé 2001. Préface à ''Emile Ernault, articles de linguistique bretonne parus dans ''Zeitschrift für Celtische Philologie (1897-1901)'', Gwennolé Le Menn, (éd.), Skol.
  
* Le Menn, Gwennolé 2001. Préface à ''Emile Ernault, articles de linguistique bretonne parus dans Zeitschrift für Celtische Philologie (1897-1901)'', Gwennolé Le Menn, (éd.), Skol.
+
* [http://www.ucc.ie/acad/smg/CDI/JournalTOCs/zcp1-50.pdf table des matières]. (avec quelques fautes dans les titres d'articles)
  
  
[[Category:ouvrages de recherche|Categories]]
+
[[Category:ressources|Categories]]
 +
[[Category:revues|Categories]]

Version du 25 juin 2017 à 14:32

  • Zeitschrift für Celtische Philologie (revue), (1897-1901)


 Le Menn (2001:7): 
 
 Cette revue d'études celtiques, l'une des principales, est difficile à consulter en Bretagne. Les collections complètes sont fort rares. On y trouve des articles rédigés en allemand, mais également en anglais, en français... et il y a même un texte en breton, une traduction de l'écrivain autrichien Rilke (t. 19 1931-1933 p.101-109). Ce n'est pas la seule revue allemande à s'être occupé d'études celtiques. On peut citer Beiträge zur Vergleichenden Sprachforschung auf, dem Gebiete der Arischen, Celtischen und Salwischen Sprachen, fondée en 1858. Le breton n'y est pas absent grâce à un long article de Whitley Stokes sur les verbes irréguliers en moyen breton (Die mittlebretonischen , unregelmässigen verba (t.5 fasc.3 1867 p.306-362, t.6 fasc.2 1869 p.248-249). Citons encore Archiv für Celtische Lexikographie (3 vol., 1900, 1904, 1907) où Émile Ernault a fait paraître un important texte moyen breton, les cantiques du Doctrinal (t.1 1900 p.213-223, 360-393, 556-627). On y trouve également des articles de Joseph Loth. Mais Zeitschrift reste sans contexte la plus importante revue allemande de linguistique consacrée aux études celtiques. Elle paraît depuis plus de cent ans et est à mettre aux côtés d'autres revues, comme la Revue Celtique (1870-1934 - 51 tomes) ou les Études Celtiques (depuis 1936), sans parler, en langue bretonne, de Hor Yezh (créé en 1954).


  • Le Menn, Gwennolé 2001. Préface à Emile Ernault, articles de linguistique bretonne parus dans Zeitschrift für Celtische Philologie (1897-1901), Gwennolé Le Menn, (éd.), Skol.