Différences entre les versions de « Yen »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
 
(14 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 6 : Ligne 6 :
=== variation dialectale ===
=== variation dialectale ===


A Plougerneau en Léon, on trouve la forme ''dien''. Pour le haut-vannetais, [[Delanoy (2010)]] donne la forme ''yein''.
À Plougerneau en Léon, on trouve la forme ''dien''. Pour le haut-vannetais, [[Delanoy (2010)]] donne la forme ''yein''.




{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(1)||'''Yégn''' || 'rè ||n-dro ||'dar.
|(1)|| '''Yégn''' || 'rè || n-dro || 'dar.
|-
|-
||| Yen || a ra|| en-dro || (adarre). |||||| ''Équivalent standardisé''
||| Yen || a ra || en-dro || (adarre). |||||| ''Équivalent standardisé''
|-
|-
||| froid || [[R]] [[ober|fait]] || [[endro|de-retour]] || [[adarre|encore]]  
||| froid || [[R]] [[ober|fait]] || [[endro|de-retour]] || [[adarre|encore]]  
|-
|-
|||colspan="10" | 'Il fait froid à nouveau.'
|||colspan="15" | 'Il fait froid à nouveau.'
|-
|-
|||||||||colspan="10" |''Cornouaillais (Bannalec)'', [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:61)
|||||||||colspan="15" | ''Cornouaillais (Bannalec)'', [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:61)
|}
|}


Ligne 31 : Ligne 31 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(2)|| Ken || tomm || èl ma oa ||'vit || e || vro,|| setu || heñv ||'''yenaet''' || da || vat.
|(2)|| Ken || tomm || èl || ma || oa || 'vit || e || vro, || setu || heñv || '''yenaet''' || da || vat.
|-
|-
||| [[ken, ker, kel|si]] || [[tomm|chaud]] ||[[evel|comme]] [[ma|que]]<sup>[[4]]</sup> [[COP|était]] || [[evit|pour]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> || [[bro|pays]] || [[setu|voici]] || [[pfi|lui]] || (re)froid.[[-aat|i]] || [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> || [[mat|bon]]
||| [[ken, ker, kel|si]] || [[tomm|chaud]] || [[evel|comme]] || [[ma|que]]<sup>[[4]]</sup> || [[COP|était]] || [[evit|pour]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> || [[bro|pays]] || [[setu|voici]] || [[pfi|lui]] || (re)froid.[[-aat|i]] || [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> || [[mat|bon]]
|-
|-
|||colspan="15" | 'Lui qui était si ardent pour son pays, le voilà refroidi pour de bon.'  
|||colspan="15" | 'Lui qui était si ardent pour son pays, le voilà refroidi pour de bon.'  
Ligne 45 : Ligne 45 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(3)||Anou'd || meus ||da || ma || sreid, || '''yeign-sklass''' ||'ma-yè.
|(3)|| Anou'd || meus || da || ma || sreid, || '''yeign-sklass''' || 'ma-yè.
|-
|-
||| [[anoued|froid]] || 1SG [[kaout|a]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[troad|pied]].[[pluriel interne|s]]|| froid-[[INT]]|| [[emañ|est]] 3PL
||| [[anoued|froid]] || 1SG [[kaout|a]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[troad|pied]].[[pluriel interne|s]] || froid-[[INT]] || [[emañ|est]] 3PL
|-
|-
|||colspan="10" | 'J'ai froid aux pieds. J'ai les pieds gelés.'  
|||colspan="15" | 'J'ai froid aux pieds. J'ai les pieds gelés.'  
|-
|-
|||||||colspan="10" |''Cornouaillais (Riec)'', [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:381)
|||||||colspan="15" | ''Cornouaillais (Riec)'', [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:381)
|}
|}


== Expressions ==
== Expressions ==
Ligne 65 : Ligne 64 :
|(4)|| Ar || vugale || o deus || '''dien'''.  
|(4)|| Ar || vugale || o deus || '''dien'''.  
|-  
|-  
||| [[art|le]] || <sup>[[1]]</sup>[[bugel|enfant]].[[pluriel interne|s]] ||3PL [[kaout|a]]|| froid
||| [[art|le]] || <sup>[[1]]</sup>[[bugel|enfant]].[[pluriel interne|s]] || 3PL [[kaout|a]] || froid
|-
|-
||| colspan="10" | 'Les enfants ont froid.'
||| colspan="15" | 'Les enfants ont froid.'
|-
|-
|||||||colspan="10" |''Léon (Plougerneau)'', [[M-L.B (10/2018)]]
|||||||colspan="15" | ''Léon (Plougerneau)'', [[M-L.B (10/2018)]]
|}
|}



Version actuelle datée du 25 juin 2022 à 13:25

L'adjectif yen signifie 'froid'.


Morphologie

variation dialectale

À Plougerneau en Léon, on trouve la forme dien. Pour le haut-vannetais, Delanoy (2010) donne la forme yein.


(1) Yégn 'rè n-dro 'dar.
Yen a ra en-dro (adarre). Équivalent standardisé
froid R fait de-retour encore
'Il fait froid à nouveau.'
Cornouaillais (Bannalec), Bouzec & al. (2017:61)


dérivation

Trépos (2001:§230) donne ez-yen, avec le préfixe ez- des adjectifs en situation de prédicats.


On forme de façon régulière sur l'adjectif le verbe de changement d'état progressif en -aat.


(2) Ken tomm èl ma oa 'vit e vro, setu heñv yenaet da vat.
si chaud comme que4 était pour son1 pays voici lui (re)froid.i pour1 bon
'Lui qui était si ardent pour son pays, le voilà refroidi pour de bon.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:11)


L'adjectif yen a quelques intensifieurs conventionalisés, comme yen-ki, littéralement /froid-chien/.


(3) Anou'd meus da ma sreid, yeign-sklass 'ma-yè.
froid 1SG a à1 mon2 pied.s froid-INT est 3PL
'J'ai froid aux pieds. J'ai les pieds gelés.'
Cornouaillais (Riec), Bouzec & al. (2017:381)

Expressions

'avoir froid'

En breton standard, 'avoir froid' est traduit par kaout riv. On trouve cependant à travers les dialectes des constructions comme kaout yen.


(4) Ar vugale o deus dien.
le 1enfant.s 3PL a froid
'Les enfants ont froid.'
Léon (Plougerneau), M-L.B (10/2018)


'attraper froid'

Le nom 'froid, coup de froid' est anoued.