Ya

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

L'interjection Ya réalise un acte de discours d'assentiment à une phrase positive.


(1) Oh ya, betek ma vez al labour a renke bezañ graet.
oh oui jusqu'à que est le travail R1 devait être fait
'Oh oui, tant qu'il y avait du travail à faire.'
Anna Colin [01/1984] Cornouaille (Plouhinec), Ouest en mémoire


On l'utilise aussi pour les réponses aux questions.

Syntaxe

Le fait qu'on puisse utiliser ya en isolation, pourvu que le contexte pragmatique s'y prête, en fait plutôt une interjection qu'une particule de discours.


Horizons comparatifs

Ya n'est pas une onomatopée car il ne mimique aucun son extra-langagier. Ce n'est pas non plus un idéophone - sa forme et son sens sont liés de manière entièrement arbitraire. Anecdotiquement, on peut comparer le marquage d'assentiment breton O ya avec le morphème /oja/ oya du rundi, qui signifie 'non' (Rodegem 1983:318).


Bibliographie

  • Rodegem F. 1983. 'L'expressivité dans les invariables indépendants et les tics verbaux en rundi', Africana Linguistica 9, 305-340, texte.