Verbes de perception

De Arbres
Révision datée du 8 octobre 2020 à 15:47 par Mjouitteau (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Les verbes de perception sont les verbes comme gwelout 'voir', klevout 'entendre, sentir', sellout 'regarder', selaou 'écouter', c'hwezhañ, santout 'sentir'...

Les verbes de perception ont comme argument un patient (l'entité perçue) et un expérienceur de cette perception.


(1) Biskoaz n'am-oa gwelet na klevet kemend-all.
jamais ne R.1SG avait vu ni entendu autant-autre
'Jamais je n'avais vu ni entendu pareille chose.' Trégorrois, Gros (1984:86)


Syntaxe

Les verbes de perception sont des verbes à marquage exceptionnel de Cas. Ils assignent le cas prototypique de l'objet au sujet de l'infinitive qu'ils sélectionnent.


Les verbes de perception peuvent sélectionner les complémenteurs la(r) et penaos 'que'.


Bibliographie

  • Hemon, R. 1955. 'Dre, selaou, selaou ouzh, klevout, klevout ouzh', Hor Yezh 6/6.