Différences entre les versions de « Verbes à montée »

De Arbres
Ligne 13 : Ligne 13 :




En breton cependant, observer les verbes à montée n'est pas aussi aisé que dans ces langues où le sujet apparaît à la gauche du verbe, car puisque l'ordre des mots en breton est [[VSO]], c'est à dire que le site d'apparition canonique du [[sujet]] est post-verbal, la montée d'une position de sujet du complément à une position de sujet du verbe de la [[matrice]] peut n'être pas du tout visible dans l'ordre des mots de la phrase.
En breton cependant, observer les verbes à montée n'est pas aussi aisé que dans les langues [[SVO]] où le [[sujet]] apparaît à la gauche du verbe, car puisque l'ordre des mots en breton est [[VSO]], c'est à dire que le site d'apparition canonique du [[sujet]] est post-verbal, la montée d'une position de sujet du complément à une position de sujet du verbe de la [[matrice]] peut n'être pas du tout visible dans l'ordre des mots de la phrase.





Version du 6 novembre 2012 à 13:44

Les verbes à montée imposent le mouvement du sujet de leur complément dans leur propre position de sujet, lorsque cette position n'est pas indépendamment remplie par un explétif.


Ce sont les verbes comme seem en anglais, ou sembler en français standard.


  • It seems that [ he is sad ] .
  • He seems sad.


  • Il semble qu' [ il est triste ] .
  • Il semble triste.


En breton cependant, observer les verbes à montée n'est pas aussi aisé que dans les langues SVO où le sujet apparaît à la gauche du verbe, car puisque l'ordre des mots en breton est VSO, c'est à dire que le site d'apparition canonique du sujet est post-verbal, la montée d'une position de sujet du complément à une position de sujet du verbe de la matrice peut n'être pas du tout visible dans l'ordre des mots de la phrase.


Terminologie

En anglais, le terme pour 'verbe à montée' est raising-verb.