Tutoiement et vouvoiement

De Arbres
Révision datée du 20 février 2012 à 14:38 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Page créée avec « Il existe une grande variation dialectale dans les usages de tutoiement et de vouvoiement en breton. Les cartes de l'ALBB sont parlantes à ce propos. Lorsqu'il a é... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Il existe une grande variation dialectale dans les usages de tutoiement et de vouvoiement en breton. Les cartes de l'ALBB sont parlantes à ce propos. Lorsqu'il a été demandé à des brittophones de traduire des formes françaises de tutoiement 2SG, les réponses de vouvoiement 2PL affluent (voir, par exemple, la carte 502, 'attaché à toi/vous', et carte 107, 'à toi, à vous').


Breton central

Selon Wmffre (1998:25), le tutoiement en breton central est utilisé dans les rapports familiers entre hommes, mais pas lorsque ceux-ci s'adressent à une femme. Wmffre ne dit rien des adresses entre femmes. Il note une grande variation: au sud de Plounévézel, le tutoiement a disparu quand à Poullaouen, à 10km au Nord-Ouest, le tutoiement est répandu.

Cornouaille

Dans la partie de Cornouaille qui a perdu la distinction entre tutoiement et vouvoiement, le pronom écho apparait avec une combinaison de singulier et de pluriel.


(1) ho puoc'h -t -hu
votre vache ('te' = 2SG) 2PL Cornouaillais, (Trépos 1980:94)

Vannetais

Il se pourrait aussi que les habitudes de vouvoiement soient en réalité plus étendues que ce qui est signalé dans l'ALBB, par exemple en bas-vannetais:

 Cheveau (2011:30):
 
 "La première chose qui surprend est la présence de nombreuses 
 formes de tutoiement dans l'ALBB pour Ploemeur. En effet, 
 sur le terrain on s'aperçoit vite que dans la zone 
 bas-vannetaise (à l'exception de l'île de Groix), les locuteurs 
 n'utilisent jamais le tutoiement, ni spontanément, ni quand on 
 leur demande de traduire de petites phrases en breton, et ne 
 reconnaissent pas les formes de tutoiement quand on les utilise 
 devant eux.
 [...]
 Dans mon corpus, je n'ai relevé aucune forme de tutoiement à 
 Ploemeur (ni d'ailleurs dans les autres communes étudiées dans 
 ma thèse: Guidel, Caudan et Quéven). [...] Pourtant, mes 
 informateurs étaient enfants à l'époque où les enquêtes de l'ALBB
 ont été faites (1911) ou sont nés quelques années après, et 
 devraient donc au moins se souvenir de ces formes s'ils les avaient 
 entendues dans leur commune.


Bibliographie

  • Le Goff, P. 1927. 'Du tutoiement en breton de Vannes', Les annales de Bretagne 37 bis, 198-203.
  • Le Monze, S. 1998. 'Tutoiement, vouvoiement et autres formes d’adresse en français de Bretagne', La Bretagne Linguistique 11, CRBC.