Tu

De Arbres
Révision datée du 11 octobre 2021 à 16:44 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Sémantique)
Aller à : navigation, rechercher

Le nom tu, m. dénote le 'côté'. Par extension, tu dénote aussi le moyen de faire ou obtenir quelque chose.


(1) Laket 'peus ho hiviz war an tu gin.
mis avez votre3 chemise sur le côté envers
'Vous avez mis votre chemise à l'envers.'
Cornouaillais (Riec), Bouzeg (1986:II)


Morphologie

dérivation

Le préfixe an-, am- donne andu, amdu 'du mauvais côté'.


(2) Lakaet ac'h eus da votoù en andu. (= en amdu)
mis R.2SG a ton1 chaussure.s en+C 1.côté
'Tu as mis tes chaussures à l'envers.'
Trégorrois (Perros-guirrec), Konan (2017:30)

Syntaxe

Le nom tu qui dénote le moyen prend comme argument interne une petite proposition (le moyen de faire qqch.), et parfois un expérienceur (pour qui ce moyen s'applique).


da ou pas?

La petite proposition argument de tu apparaît alternativement introduite ou non par la préposition da.

En (3), le premier da, sous la forme deomp, introduit l'expérienceur. Le second da introduit la petite proposition achap.


(3) evit gwelet ha bout 'oa tu deomp d’achap…
pour voir si être R était moyen à.nous à'échapper
'pour voir si nous avions moyen de nous échapper'
Vannetais, Herrieu (1994:37)


(4) Marteze e vefe tu din da gemer ac'hanoc'h.
peut-être R4 serait moyen à.moi de1 prendre P.vous
'Peut-être y aurait-il un moyen pour que je te/vous prenne.'
Herri, 167 cité dans Timm (1995:4)


En (5), l'expérienceur co-réfère avec l'argument de but du verbe reiñ 'donner'. La petite proposition er c'havet 'le trouver' n'est pas introduite par da.


(5) Mar laret d'ein più e glasket, M'hellou rein d'oh tu er havet.
si dites à.moi qui R1 cherchez moi pourrai donner à.vous moyen le trouver
'Si vous me dites qui vous cherchez, Je pourrai vous aider à le découvrir.'
Vannetais, chanson Le marquis de Pontcallec (Le Mercier d'Erm 1926:68)


Sémantique

moyen

Les constructions en tu 'zo peuvent dénoter le moyen, mais pas dans tous les contextes. La variation est sémantique et syntaxique.

Cornillet (2020) traduit tu par 'moyen, occasion, possibilité'. La préposition da introduit la proposition infinitive.


  • Kavet em eus an tu da vont di
'J’ai trouvé le moyen d’aller là-bas'
  • Tu a zo da c’hourc’hemenn levrioù
'Il y a possibilité de commander des livres'
Standard, Cornillet (2020)


Gourmelon (2014:35) propose de traduire le nom tu précisément par "le truc, l'astuce, le bon procédé, l'art et la manière". Le moyen est donc, dans cette expression, qualifié de manière inhérente ('un moyen malin').


(1) N'eus tu ebet da zibrennañ an nor.
ne1 y.a astuce aucun de1 dé-.verrouiller le1 porte
'Il n'y a pas moyen de déverrouiller la porte.'
Gourmelon (2014:35)


avec da devant l'infinitive

Lorsque la préposition da introduit la proposition infinitive et que l'expérienceur est aussi exprimé, deux prépositions da apparaissent à la suite.


  • Tu zo deoc'h da goumanantiñ bremañ
'Vous pouvez vous abonner maintenant...'
Standard, Site des éditions Al Liamm


sans da devant l'infinitive

On trouve aussi des exemples sans la préposition da devant l'infinitive; seul l'expérienceur apparaît alors comme argument de la préposition da. A noter que dans cet exemple, Cornillet (2020) traduit tu par occasion (de)'.


  • Tu 'vo deoc'h furchal
'Vous aurez l’occasion de chercher'
Standard, Cornillet (2020)


capacité

Il y a manifestement variation dialectale quant à la possibilité d'utiliser tu dans le sens de 'capacité, technique ou physique'. Selon Kerrain (2001), Tu zo / N’eus ket tu, comme le verbe gallout, "indiquent la capacité ou l’incapacité". L'argument qui expérimente cette incapacité, l'expérienceur, est amené par la préposition da.


(2) - Tu zo dit da brestañ da garr ? - N’eus ket tu, er c’harrdi emañ.
moyen est à.toi de1 prêter ton1 voiture ne1'est pas moyen en.le garage est
'Tu ne peux pas prêter ta voiture? - Non, elle est au garage.'
Kerrain (2001)


Gourmelon (2014:35), au contraire, considère que le moyen au sens strict de capacité ne peut pas être réalisé par une périphrase usant du nom tu (* Tu 'zo dezhañ sammañ ouzhpenn daou c'hant livr war e gein).


(3) Gallout a ra sammañ ouzhpenn daou c'hant livr war e gein.
pouvoir R1 fait charger au.delà deux cent livre sur1 son1 dos
'Il peut porter plus de deux cent livres sur son dos.'
Gourmelon (2014:35)


(gouzout) an tu da ober udb.

Cornillet (2020) a un exemple médian avec le breton standard gouzout an tu d'ober udb. 'savoir s’y prendre pour faire qqch'. Quand on 'sait le moyen de faire' quelque chose, on en 'a la capacité'.

  • ’M eus aon, Alanig, c’houi a oar an tu da liva kaer pep tra
Riou (1936)


* assentiment, permission

L'assentiment (Gourmelon 2014:35) ou la permission (Kerrain 2001) ne peuvent pas être réalisés par une périphrase usant du nom tu (Tu peux me faire une place? n'est pas traduisible par * Tu 'zo deoc'h tostaat un tammig?).


(4) E c'hellit tostaat un tammig?
R4 pouvez proch.er un morceau.DIM
'Vous pouvez vous rapprocher?'
Gourmelon (2014:35)


compétition lexicale

Dans les différents usages du sens 'moyen (de)', tu est en concurrence soit avec l'emprunt moien, où il est alors traduisible par 'moyen', soit avec le verbe gallout 'pouvoir'. Il est possible que la répartition dialectale de cette restriction sémantique soit aussi sujette à variation.

Bibliographie

  • Yann Gerven. 2014. 'dav eo saveteiñ ar verb gallout ', Yezhadur!, Alioù fur evit ar vrezhonegerien diasur, Keit Vimp Bev, 35-37.