Différences entre les versions de « Tremen »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
m (Remplacement de texte — « dit » par « d.it »)
Ligne 71 : Ligne 71 :
|(2)|| Ata ! || Ne || lezin || ket || kement-se || da || '''dremen''', || me || lar !  
|(2)|| Ata ! || Ne || lezin || ket || kement-se || da || '''dremen''', || me || lar !  
|-
|-
||| [[Ata !|Ah mais !]] || [[ne]]<sup>[[1]]</sup> || [[lezel|laisserai]] || [[ket|pas]] || [[kement|autant]]-[[se|ça]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> || passer || [[pfi|moi]] || [[lavarout|dit]]
||| [[Ata !|Ah mais !]] || [[ne]]<sup>[[1]]</sup> || [[lezel|laisserai]] || [[ket|pas]] || [[kement|autant]]-[[se|ça]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> || passer || [[pfi|moi]] || [[lavarout|d]].[[-et (Adj.)|it]]
|-
|-
|||colspan="15" | 'Ah ! mais, ça ne se passera pas comme ça, je vous le jure !'  
|||colspan="15" | 'Ah ! mais, ça ne se passera pas comme ça, je vous le jure !'  

Version du 2 juillet 2022 à 09:24

Le verbe tremen signifie 'passer'.


(1) Daoust da-ze eo red d'eur bloavezh tremen.
malgré de-ça est obligé à un ann.ée` passer
'À cause de cela, il faut attendre qu'une année passe.'
Léon, (Cléder), Seite (1998:54)


Morphologie

composition, base

On reconnaît le préfixe tre-, qui n'a pas entraîné de mutation sur la racine (Kervella 1947:§886). Le suffixe verbal infinitif en -en est assez rare.


(2) Tremenet int ku-ha-ka !
pass.é int /ky/-et-/ka/
'Ils l'ont évité de justesse !'
Standard, An Here (1993:36)


dérivation

La suffixation de -iad obtient un nom d'agent : tremeniad 'passant' (Trépos 2001:77). La suffixation de -van obtient le nom abstrait tremenvan 'trépas' (Trépos 2001:78).

La réduplication autour de dis donne tremen-distremen 'passer et repasser (qui passe et repasse en sens contraire)' (Vallée 1980:XXV).


grammaticalisation

Le verbe infinitif tremen a grammaticalisé en un préfixe modificateur de degré : tremen- qui signifie littéralement 'passé (le stade de...)'.


Syntaxe

structure argumentale

Le verbe tremen est un verbe intransitif. C'est un verbe de mouvement ou un verbe de survenance. Sa structure argumentale varie selon que son argument est animé ou non.

C'est un verbe inergatif lorsque son sujet, forcément animé, est l'agent de l'action (Tremen a rin tuchant' ). C'est un inaccusatif lorsque son sujet est uniquement le patient de l'action (Tremenet eo ar bloaz).


Expressions

'se passer, survenir'

(1) Matriona ne gomze ket eus ar pezh e oa tremenet.
Matriona ne1 parlait pas de le morceau R était pass.é
'Matriona ne parlait pas de ce qui s'était passé.'
Léonard/Standard, Ar Barzhig (1976:44)


(2) Ata ! Ne lezin ket kement-se da dremen, me lar !
Ah mais ! ne1 laisserai pas autant-ça à1 passer moi d.it
'Ah ! mais, ça ne se passera pas comme ça, je vous le jure !'
Standard, Kervella (2001:41)


'passer, ne plus être le cas'

(3) Tremenet eo ma barr c'hoant-kousket.
pass.é est mon2 coup envie-dormir
'Mon accès de sommeil est passé.'
Trégorrois, Gros (1989:'barr')


tremen e-biou

Tremen peut apparaître avec la postposition e-biou.


tremen hep, 'se passer de'

(1) Kap da dremen hep butun ne oa ket.
capable de1 passer sans tabac ne1 était pas
'Il ne pouvait pas se passer de tabac.'
Trégorrois, Gros (1989:'kap')


tremen ouzh

(2) Holl a veze tremenet outo evel ha pa vijent bet Fransizien.
tous R1 était pass.é à.eux comme C C1 seraient été français
'Ils étaient tous traités comme s'ils avaient été français.'
Trégorrois, Gros 1919


tremen diouzh

(3) Ar mevelien [...] a dle tremen diouzh o mistri.
le valet.s R1 doit passer de leur2 maître.s
'Les serviteurs doivent complaire à leurs maîtres.'
Cornouaillais / Léon, Croq (1908:12)