Traoù : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Traoù, pronom anaphorique)
Ligne 26 : Ligne 26 :
 
|(2)|| '''Traoù''' || druz || 'vez || laret || getoñ, || mes || heñv || ouia || o || gwiskiñ.
 
|(2)|| '''Traoù''' || druz || 'vez || laret || getoñ, || mes || heñv || ouia || o || gwiskiñ.
 
|-
 
|-
||| choses || [[druz|gras]] || [[vez|est]] || [[lavarout|dit]] || [[gant|avec]].[[pronom incorporé|lui]] || [[met|mais]] |- [[pfi|lui]] || [[gouzout|sait]] || [[POP|les]]<sup>[[2]]</sup> || [[gwiskañ|habiller]]
+
||| choses || [[druz|gras]] || [[vez|est]] || [[lavarout|dit]] || [[gant|avec]].[[pronom incorporé|lui]] || [[met|mais]] || [[pfi|lui]] || [[gouzout|sait]] || [[POP|les]]<sup>[[2]]</sup> || [[gwiskañ|habiller]]
 
|-
 
|-
 
|||colspan="10" | 'Il en raconte des grasses, des vertes, mais il sait les habiller, les présenter.'  
 
|||colspan="10" | 'Il en raconte des grasses, des vertes, mais il sait les habiller, les présenter.'  
 
|-
 
|-
|||||||||colspan="10" |''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:59)
+
|||||||colspan="10" |''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:59)
 
|}
 
|}
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(3)||'r re-mañ 'zo|| '''traou''' ||flour 'at.
+
|(3)||'r re-mañ || 'zo|| '''traou''' || flour || 'at.
 
|-
 
|-
||| [[art|le]] [[hini|ceux]]-[[DEM|là]] [[zo|est]]|| choses || lisse [[avat|vraiment]]
+
||| [[art|le]] [[hini|ceux]]-[[DEM|là]] || [[zo|est]] || choses || [[flour|lisse]] || [[avat|vraiment]]
 
|-
 
|-
 
|||colspan="10" | 'Celles-ci sont lisses, vraiment.'  
 
|||colspan="10" | 'Celles-ci sont lisses, vraiment.'  
Ligne 48 : Ligne 48 :
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(4)||An '''traoù''' || a ya  ||en-dro ||getoñ.
+
|(4)||An '''traoù''' || a ya  || en-dro ||getoñ.
 
|-
 
|-
 
||| [[art|le]] choses || [[R]] [[mont|va]] ||[[en-dro|Postposition]] || [[gant|avec]].[[pronom incorporé|lui]]
 
||| [[art|le]] choses || [[R]] [[mont|va]] ||[[en-dro|Postposition]] || [[gant|avec]].[[pronom incorporé|lui]]
Ligne 59 : Ligne 59 :
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(5)|| Benn || diriaou || 'tigoueho || '''ma sraoù'''.  
+
|(5)|| Benn || diriaou || 'tigoueho || '''ma sraoù'''.  
 
|-
 
|-
 
||| [[a-benn|à]] || [[noms de jours|jeudi]] || [[degouezhout|arrivera]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> choses  
 
||| [[a-benn|à]] || [[noms de jours|jeudi]] || [[degouezhout|arrivera]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> choses  
Ligne 70 : Ligne 70 :
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(6)|| N'houllan || ket|| skaotañ || '''an traoù'''.  
+
|(6)|| N'houllan || ket || skaotañ || '''an traoù'''.  
 
|-
 
|-
 
||| [[ne]]<sup>[[1]]</sup> [[goulenn|demande]] || [[ket|pas]] || [[skaotañ|échauder]] ||[[art|le]] choses  
 
||| [[ne]]<sup>[[1]]</sup> [[goulenn|demande]] || [[ket|pas]] || [[skaotañ|échauder]] ||[[art|le]] choses  
Ligne 86 : Ligne 86 :
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(7)||'r re-se || 'zo|| '''traou''' ||pinvidig-brein.
+
|(7)||'r re-se || 'zo || '''traou''' || pinvidig-brein.
 
|-
 
|-
 
||| [[art|le]] [[hini|ceux]]-[[DEM|ci]] || [[zo|est]]|| choses || [[pinvidik|riche]]-[[brein|pourri]]
 
||| [[art|le]] [[hini|ceux]]-[[DEM|ci]] || [[zo|est]]|| choses || [[pinvidik|riche]]-[[brein|pourri]]
Ligne 103 : Ligne 103 :
 
|||colspan="10" | 'Añjela est enceinte.'
 
|||colspan="10" | 'Añjela est enceinte.'
 
|-
 
|-
|||||||||colspan="10" |''Léon'', [[Lagadeg (2006)|Lagadeg (2006]]:163)
+
|||||||||colspan="10" |''Léon'', [[Lagadeg (2006)|Lagadeg (2006]]:163)
 
|}
 
|}
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(9)|| 'ma ''''n traou'''|| 'tigon'.  
+
|(9)|| 'ma || ''''n traou'''|| 'tigon'.  
 
|-
 
|-
||| [[emañ|est]] [[art|le]] choses ([[particule o|à]])<sup>[[4]]</sup>|| [[degouezhout|arriver]]
+
||| [[emañ|est]] || [[art|le]] choses ([[particule o|à]])<sup>[[4]]</sup>|| [[degouezhout|arriver]]
 
|-
 
|-
 
|||colspan="10" | 'Les voilà qui arrivent.'
 
|||colspan="10" | 'Les voilà qui arrivent.'
 
|-
 
|-
|||||||||colspan="10" | ''Cornouaillais de l'Est (Moëlan)'', [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:26)
+
|||||||||colspan="10" | ''Cornouaillais (Moëlan)'', [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:26)
 
|}
 
|}
 
  
 
== ''Traoù'', pronom impersonnel ==
 
== ''Traoù'', pronom impersonnel ==

Version du 21 septembre 2021 à 08:33

Le nom tra dénote une 'chose'. Son pluriel traoù a des usages pronominaux et peut servir de pronom anaphorique, ou même de pronom impersonnel. Contrairement au singulier tra, il peut alors référer à des entités animées.


(1) E-leh seier nevez em-eus kavet traoù kozh.
au.lieu [ sacs nouveau ] R.1SG a trouvé [ pronom vieux ]
'Au lieu de sacs neufs, j'en ai trouvé des vieux.'
Cornouaillais, Trépos (2001:§198)


Morphologie

diachronie

En moyen breton du XV°, le Catholicon traduit antraman par le moyen français ceste chose.


Traoù, pronom anaphorique

(2) Traoù druz 'vez laret getoñ, mes heñv ouia o gwiskiñ.
choses gras est dit avec.lui mais lui sait les2 habiller
'Il en raconte des grasses, des vertes, mais il sait les habiller, les présenter.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:59)


(3) 'r re-mañ 'zo traou flour 'at.
le ceux- est choses lisse vraiment
'Celles-ci sont lisses, vraiment.'
(les pommes-de-terre dont il était question)
Cornouaillais de l'est maritime (Riec), Bouzeg (1986:32)


(4) An traoù a ya en-dro getoñ.
le choses R va Postposition avec.lui
'Ça marche avec lui! (c'est un meneur)'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:81)


(5) Benn diriaou 'tigoueho ma sraoù.
à jeudi arrivera mon2 choses
'Jeudi, j’ai la commande qui arrive.'
Scaër/Bannalec, H. Gaudart (03/2017)


(6) N'houllan ket skaotañ an traoù.
ne1 demande pas échauder le choses
'Je ne veux pas faire la vaisselle.'
Standard, Kervella (2014)


référent animé

Le référent de traoù peut être animé et humain.


(7) 'r re-se 'zo traou pinvidig-brein.
le ceux-ci est choses riche-pourri
'Ce sont des gens pourris par la richesse.'
Cornouaillais de l'Est (Riec), Bouzeg (1986:32)


(8) Añjela 'z eus traou nevez ganti.
Añjela R y.a choses nouveau avec.elle
'Añjela est enceinte.'
Léon, Lagadeg (2006:163)


(9) 'ma 'n traou 'tigon'.
est le choses (à)4 arriver
'Les voilà qui arrivent.'
Cornouaillais (Moëlan), Bouzec & al. (2017:26)

Traoù, pronom impersonnel

Dans certains usages, traoù réfère à des animés, c'est alors l'équivalent d'un impersonnel, comme le on français.


(1) 'Ma 'n traoù 'sevel.
est le choses (à)4 lever
'On se lève.'
Cornouaillais de l'Est (Riec), Bouzeg (1986:30)


Dans le contexte en (2), la phrase est dite par une cycliste à des piétons. Lesquels peuvent répondre, avec malice, ya 'n dud ivez, 'Oui, et les gens aussi.'


(2) 'n traou zo 'ont ?
le choses (R) est (à)4 aller
'(alors) on va ?'
Cornouaillais de l'Est (Riec), Bouzeg (1986:32)


(3) 'Oa 'n traou ' téchum foenn.
était le choses (à)4 ramasser foin
'On rentrait le foin.'
Cornouaillais (Riec), Bouzec & al. (2017:26)


Horizons comparatifs

L'usage de 'choses' au pluriel pour un usage référentiel large rappelle des traits saillants du franco-breton, comme en Douarneniste.


(4) Je savais pas qu'y avait des choses avec elle; mais ça m'étonne pas! Mainant les jeunes, ils ont tout entre leurs mains!

'Je ne savais pas qu'elle était enceinte...'
Franco-breton (Douarnenez), Pichavant (1996:58)