Tout

De Arbres
Révision datée du 8 juin 2009 à 14:04 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Nouvelle page : 'tout' est un quantifieur positif. C'est, en breton comme ne français, un quantifieur flottant, car il peut apparaître séparé du syntagme qu'il quantifie. : [Ar re-mañ <sub>i<...)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

'tout' est un quantifieur positif.

C'est, en breton comme ne français, un quantifieur flottant, car il peut apparaître séparé du syntagme qu'il quantifie.

[Ar re-mañ i ] a zo [ toud _i] reud pe reutoh evel an touseg pa oa tremenet an ogejou dreizañ.
'ceux-ci sont tous plus raides (durs, fiers) les uns que les autres, comme le crapaud quand la herse lui était passée dessus (l'avait écrasée).'
Gros (1984:20)
[Al labourerien-douar i] gwechall a oa [toud _i ] paour-pe baouroh.
'les cultivateurs autrefois étaient tous plus pauvres les uns que les autres.'
Gros (1984:70)
Ne oa ket deut e gig gantañ toud, da laras-añ!
'Il n'avait pas ramené toute sa chair (il y avait laissé des plumes), comme il disait.'
Gros (1984:39)