Toullad : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 19 : Ligne 19 :
 
|(2)|| Krog ||e oar ||da dapout ||'''toulladou''' || brizili.  
 
|(2)|| Krog ||e oar ||da dapout ||'''toulladou''' || brizili.  
 
|-
 
|-
| || [[kregin|commencé]] ||[[R]]<sup>[[4]]</sup> [[COP|était]].[[IMP]] ||[[da|de]]<sup>[[1]]</sup> [[tapout|prendre]]|| [[toull|trou]].[[-ad|contenant]].[[-où|s]] || maquereau[[Pluriel interne|x]]
+
| || [[kregin|commencé]] ||[[R]]<sup>[[4]]</sup> [[COP|était]].[[IMP]] ||[[da|de]]<sup>[[1]]</sup> [[tapout|prendre]]|| [[toull|trou]].[[-ad|contenant]].[[-où|s]] || [[brezhell|maquereau]].[[Pluriel interne|x]]
 
|-
 
|-
 
|||colspan="4" | 'On commence à prendre de petites quantités de maquereau[[pluriel interne|x]].'|||||| ''Trégorrois'', [[Gros (1996)|Gros (1996]]:111)
 
|||colspan="4" | 'On commence à prendre de petites quantités de maquereau[[pluriel interne|x]].'|||||| ''Trégorrois'', [[Gros (1996)|Gros (1996]]:111)

Version du 28 mai 2020 à 13:26

Toullad, formé du nom toull 'trou' et du suffixe -ad marquant un contenant construit le signifiant du contenu d'un trou. Il ne dénote pas un ensemble vide mais une petite quantité ('contenu d'un trou (s'il était plein)').


(1) Hennañ zo manier burlu, un toullad getoñ!
celui.ci est presque pompette un trou.contenant avec.lui
'Celui-ci est quelque peu pompette, il en tient une!'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:108)


Toullad a grammaticalisé en un quantifieur nominal qui dénote une petite quantité.


(2) Krog e oar da dapout toulladou brizili.
commencé R4 était.IMP de1 prendre trou.contenant.s maquereau.x
'On commence à prendre de petites quantités de maquereaux.' Trégorrois, Gros (1996:111)


Syntaxe

Le quantifieur toullad peut précéder un nom pluriel ou un nom collectif.


(3) Eun toullad chevr evel-se da lein na vez ket divalo.
un trou.contenant crevette comme-ça pour1 déjeuner ne.R1 est pas laid
'Quelques crevettes comme cela au déjeuner, ce n'est pas mauvais.'
Trégorrois, Gros (1989:'divalo')


Sémantique

ellipse du nom

Le nom élidé après toullad peut être interprété comme un humain ou comme un laps de temps.


(4) Un toullad e oamp.
un trou.ée R étions
'Nous étions pas mal (de gens).' Standard, Menard & Kadored (2001)


(5) Ma delc'her eno un toullad da varvailhat.
si4 reste.IMP y un trou.ée pour1 bavarder
'Si on reste discuter ici un peu de temps.' Standard, Menard & Kadored (2001)