Théorie du liage

De Arbres
Révision datée du 11 août 2015 à 15:23 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Mjouitteau a déplacé la page Liées vers Théorie du liage par-dessus une redirection)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Dire qu'un constituant X lie (ou sert de lieur pour) un autre constituant Y, c'est dire que X détermine les propriétés sémantiques et grammaticales de Y.

Structuralement, pour que X lie Y, il faut que X et Y co-réfèrent, et que X soit en relation structurale de c-commande de Y.

Un constituant qui n'est pas lié est dit libre.


Il existe principalement trois conditions sur le liage:


Bibliographie

  • Radford, A. 1997. Syntax, a Minimalist introduction, Cambridge University Press.
  • Reuland, Eric. 2005. 'Binding Theory: Terms and Concepts', Martin Everaert And Henk Van Riemsdijk (éds.), The Blackwell companion to Syntax, Blackwell Publishing, vol I, chap.9.
  • Zribi-Hertz, Anne. 1996. L'anaphore et les pronoms, une introduction à la syntaxe générative, Sens et structure, Septentrion, Presses Universitaires.