Théorie du gouvernement et du liage

De Arbres
Révision datée du 29 juillet 2021 à 14:04 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Bibliographie)
Aller à : navigation, rechercher

La théorie appelée Government and Binding (GB) est une grammaire générative du modèle chomskyen.

En breton, les travaux pécoces de Janig Stephens se développent dans ce cadre formel.


Bibliographie

breton

  • Stephens, J. 1992. 'Structure du groupe nominal en breton', Recherches Linguistiques 21, 143-156.
  • Stephens, Janig. 1992b. abstract: 'NP structures in the Tregor dialect', Études Celtiques 29, Actes du IXe congrès international d'études celtiques. Paris, 7-12 juillet 1991. Deuxième partie : Linguistique, littératures, p. 496.
  • Stephens, Janig. 1990. 'Non-finite Clauses in Breton', Ball, Fife, Poppe, Rowland (éds.), Celtic Linguistics: Readings in the Brythonic Languages, Festschrift for T. Arwyn Watkins, Current Issues in Linguistic Theory 68, Benjamins, 151-166.
  • Stephens, Janig. 1983a. 'Neutral Word Order in Breton', présentation at 7th International Congress of Celtic Studies.
  • Stephens, Janig. 1983b. 'Talvoudegezh “o” hag “en ur”', Hor Yezh, 152:23-31.
  • Stephens, Janig. 1982. Word order in Breton, Ph.D. thesis, School of Oriental and African Studies, University of London.
  • Harlow, Steve et Janig Stephens. 1981. 'Government and Relativisation in Celtic', F. Heny (éd.), Binding and Filtering, M.I.T. Press, Cambridge, Mass., 213–254.