Différences entre les versions de « Tan »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « ne || » par « ne<sup>1</sup> || »)
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
Ligne 7 : Ligne 7 :
||| [[a|de]]<sup>[[1]]</sup>-[[nevez-|nouveau]]<sup>[[1]]</sup> || [[kregiñ|commencé]] || [[COP|est]] || [[art|le]] feu
||| [[a|de]]<sup>[[1]]</sup>-[[nevez-|nouveau]]<sup>[[1]]</sup> || [[kregiñ|commencé]] || [[COP|est]] || [[art|le]] feu
|-
|-
|||colspan="10" | 'Le feu est allumé depuis peu.'
|||colspan="15" | 'Le feu est allumé depuis peu.'
|-  
|-  
|||||||||colspan="10" | ''Trégorrois'', [[Gros (2014)|Gros (2014]]:'a-nevez')
|||||||||colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Gros (2014)|Gros (2014]]:'a-nevez')
|}
|}


Ligne 23 : Ligne 23 :
||| feu.[[-ailh|sfx]].[[-et (Adj.)|-é]] || [[COP|est]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[troad|pied]].[[pluriel interne|s]]
||| feu.[[-ailh|sfx]].[[-et (Adj.)|-é]] || [[COP|est]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[troad|pied]].[[pluriel interne|s]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Mes pieds sont brûlants.'
|||colspan="15" | 'Mes pieds sont brûlants.'
|-  
|-  
|||||||||colspan="10" | ''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:355)   
|||||||||colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:355)   
|}
|}


Ligne 36 : Ligne 36 :
||| [[art|le]] feu [[gwall|accident]] || [[R]] [[COP|était]] || [[P.e|en]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> || [[gwashañ|pire]]
||| [[art|le]] feu [[gwall|accident]] || [[R]] [[COP|était]] || [[P.e|en]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> || [[gwashañ|pire]]
|-  
|-  
|||colspan="10" | 'L'incendie était dans toute sa force'
|||colspan="15" | 'L'incendie était dans toute sa force'
|-  
|-  
|||||||||colspan="10" | ''Tréguier'', [[Le Clerc (1986)|Le Clerc (1986]]:132)
|||||||||colspan="15" | ''Tréguier'', [[Le Clerc (1986)|Le Clerc (1986]]:132)
|}
|}


Ligne 47 : Ligne 47 :
||| perte-feu || [[COP|sont]]
||| perte-feu || [[COP|sont]]
|-
|-
|||colspan="10" | '… ils exigent trop de feu (pour les cuire).'
|||colspan="15" | '… ils exigent trop de feu (pour les cuire).'
|-  
|-  
|||||||||colspan="10" | ''Trégorrois'', [[Gros (1989)|Gros (1989]]:'abuzi')
|||||||||colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Gros (1989)|Gros (1989]]:'abuzi')
|}
|}


Ligne 63 : Ligne 63 :
||| [[DEM|celle.ci]] || [[emañ|est]] || [[art|le]] feu || [[P.e|en]] || [[POSS|son]]<sup>[[2]]</sup> || [[revr|cul]]
||| [[DEM|celle.ci]] || [[emañ|est]] || [[art|le]] feu || [[P.e|en]] || [[POSS|son]]<sup>[[2]]</sup> || [[revr|cul]]
|-  
|-  
|||colspan="10" | 'Celle-là a le feu aux fesses.'
|||colspan="15" | 'Celle-là a le feu aux fesses.'
|-  
|-  
|||||||||colspan="10" | ''Sein'', [[Kersulec (2016)|Kersulec (2016]]:26)
|||||||||colspan="15" | ''Sein'', [[Kersulec (2016)|Kersulec (2016]]:26)
|}
|}


Ligne 85 : Ligne 85 :
||| [[Pa|quand]]<sup>[[1]]</sup> || [[COP|sera]] || [[daou-]].[[lammat|saut]].[[-et (Adj.)|é]] || [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[soubenn|soupe]] || [[ne]]<sup>[[1]]</sup> || [[COP|sera]] || [[ket|pas]] || [[mat|bon]]
||| [[Pa|quand]]<sup>[[1]]</sup> || [[COP|sera]] || [[daou-]].[[lammat|saut]].[[-et (Adj.)|é]] || [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[soubenn|soupe]] || [[ne]]<sup>[[1]]</sup> || [[COP|sera]] || [[ket|pas]] || [[mat|bon]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Quand on fait bouillir le pot-au-feu au galot (à gros bouillons) il n’est pas bon.'
|||colspan="15" | 'Quand on fait bouillir le pot-au-feu au galot (à gros bouillons) il n’est pas bon.'
|-  
|-  
|||||||||colspan="10" | ''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:373)
|||||||||colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:373)
|}
|}


Ligne 101 : Ligne 101 :
||| [[P.e|en]] || [[korn|coin]] || [[art|le]] [[oaled|foyer]] || [[P.e|en]]-[[lec'h|lieu]] || [[ma|que]]<sup>[[4]]</sup> || [[bourriñ|plaisions]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> || [[tomm|chauff]].[[-añ|er]]
||| [[P.e|en]] || [[korn|coin]] || [[art|le]] [[oaled|foyer]] || [[P.e|en]]-[[lec'h|lieu]] || [[ma|que]]<sup>[[4]]</sup> || [[bourriñ|plaisions]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> || [[tomm|chauff]].[[-añ|er]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Au coin du feu, où nous aimions nous chauffer.'  
|||colspan="15" | 'Au coin du feu, où nous aimions nous chauffer.'  
|-
|-
|||||||colspan="10" | ''Cornouaille (Pleiben)'', [[Ar Gow (1961)|Ar Gow (1961]]:146)
|||||||colspan="15" | ''Cornouaille (Pleiben)'', [[Ar Gow (1961)|Ar Gow (1961]]:146)
|}
|}



Version du 25 juin 2022 à 12:44

Le nom tan dénote le 'feu'.


(1) A-nevez grog eo an tan.
de1-nouveau1 commencé est le feu
'Le feu est allumé depuis peu.'
Trégorrois, Gros (2014:'a-nevez')


Morphologie

dérivation

(2) Tanaillet eo ma zreid.
feu.sfx. est mon2 pied.s
'Mes pieds sont brûlants.'
Trégorrois, Gros (1984:355)


mots composés

(3) an tan gwall a oa en e wasan.
le feu accident R était en son1 pire
'L'incendie était dans toute sa force'
Tréguier, Le Clerc (1986:132)


(4) … abuz-tan int.
perte-feu sont
'… ils exigent trop de feu (pour les cuire).'
Trégorrois, Gros (1989:'abuzi')


Expressions

'avoir le feu aux fesses'

(1) Hounne 'di an tan en he reor.
celle.ci est le feu en son2 cul
'Celle-là a le feu aux fesses.'
Sein, Kersulec (2016:26)


'feu d'artifice'

Menard & Bihan (2016-) donnent, avec le préfixe mes-, mespont 'feu d'artifice'.


'pot-au-feu'

Le composé français pot-au-feu est plutôt rendu par ar soubenn.


(2) Pa vo daoulammet ar zoubenn ne vo ket mad.
quand1 sera daou-.saut.é le 1soupe ne1 sera pas bon
'Quand on fait bouillir le pot-au-feu au galot (à gros bouillons) il n’est pas bon.'
Trégorrois, Gros (1984:373)


'coin du feu'

Le composé français coin du feu est plutôt rendu par an oaled.


(3) e korn an oaled, e-lec'h ma vourremp o tommañ.
en coin le foyer en-lieu que4 plaisions à4 chauff.er
'Au coin du feu, où nous aimions nous chauffer.'
Cornouaille (Pleiben), Ar Gow (1961:146)