Tamm

De Arbres
Révision datée du 28 décembre 2014 à 15:52 par Jadé Loïc (discussion | contributions) (an tamm anezhan : modification de détail)
Aller à : navigation, rechercher

Le nom tamm signifie 'morceau'.


(1) Gwall drist e oa gwelet an traoù-se holl é kouezhel tamm àr-lec'h tamm.
très triste R était voir le choses- tout à4 tomber morceau après morceau
'C'était triste de voir tout cela tomber peu à peu en ruines.' Vannetais, ar Meliner (2009:16)


Le domaine sur lequel tamm quantifie peut être cité dans une construction partitive.


(2) 'Po ket un tamm bara? - Bou !
auras pas un morceau pain? - aurai
'Tu ne veux pas de pain? - Si!.' Goëlo, Koadig (2010:42)


Sémantique

Sémantiquement, avec des massiques, tamm obtient une unité inférieure à l'ensemble.


(3) Met tout an dud-se noe un tamm douar da zispariñ.

'Mais ils avaient tous un lopin de terre à travailler.'
Denez (1984:74)


Par extension, et avec des noms figurés, tamm obtient la quantification minorative 'un peu (de)'.


(4) Un tamm diskuizh ne ray ket droug dit, eus na ray.
un morceau repos ne fera pas mal à.toi P ne.R.fera An Here (2001:§'eus')
'Un peu de repos ne te fera pas de mal.'


Tamm n’est pas restreint à une sémantique de sous-partie d’un tout (un tamm krennard abil, 'un petit garçon touche-à-tout', Gros 1989:'abil').

Syntaxe

en contexte positif

En contexte positif, tamm peut être modifié par des adjectifs.


(1) tɑ̃mad e dut ,

tamm mat a dud
'beaucoup de1 gens', Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:46)


  • A-raog mond d'or gwele, on-noa greet eun tamm mad a gaoz [...]
'Nous avions bien parlé avant de nous mettre au lit...', Uhelgoat, Skragn (2002:22)


en contexte négatif

Tamm est un minimiseur. En contexte négatif, il a un effet maximisant (> 'pas (même) un peu', 'pas du tout').


(4) Bremañ n'eo ket tamm memestra.
maintenant ne est pas du.tout même.chose
'Maintenant ce n'est pas du tout pareil.' Bas-Cornouaillais (Le Juch), Hor Yezh (1983:29)


En tant que minimiseur, il peut servir de partie adverbiale de la négation (comme, en breton comme en français, kammed, 'pas' ou takenn, 'goutte'). Il est alors modifiable par des adverbes.


(2) Ne gouchent tamm a-grenn an eil get egile.
ne convenaient neg absolument le second avec l'autre
'Ils ne convenaient absolument pas l'un à l'autre.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:27)


tamm ne...

Tamm peut apparaître devant le négation.


(3) Tamm ne greska
morceau ne1 grandit
'Il ne grandit pas du tout.'
Vannetais, Le Bayon (1878:57)


tamm ebet

Minimiser le minimiseur revient à créer un effet d'insistance sur la négation.


(3) Hennezh na zav tamm ebet : ur skronn fall a-walh?
celui.ci ne.R1 monte morceau aucun un gringalet mauvais assez (est)
'Il ne pousse pas du tout: c'est un gringalet.' Trégorrois, Gros (1984:407)

En contexte positif comme négatif

an tamm anezhañ

Tamm est utilisé dans une tournure résomptive dans la résomption prédicative équative.


(4) - "Mab va breur-kaer eo," emeziz [SC sec'h a-walc'h [DP an tamm anezhi ]z ]...
fils mon beau-frère est dit-elle sèche assez le morceau P.3SGF
'C'est le fils de mon beau-frère, dit-elle assez sèchement.' (litt: sèche assez le morceau de elle)
Standard, Ar Barzhig (1976:44)