Différences entre les versions de « Takenn »

De Arbres
Ligne 10 : Ligne 10 :
|}
|}


== Morphologie ==
=== composition ===
Le nom ''takenn'' est composé de façon transparente d'une [[onomatopée]] ''tak'' suivie du suffixe [[singulatif]] ''[[-enn]]''. Ce suffixe [[exocentrique]] en fait un nom féminin.
== Sémantique ==


''Takenn'' a aussi un usage de [[minimiseur]] général qui n'est pas spécialisé sur les liquides.
''Takenn'' a aussi un usage de [[minimiseur]] général qui n'est pas spécialisé sur les liquides.
Ligne 23 : Ligne 32 :




== Morphologie ==
En usage de [[nom nu]], ''takenn'' peut servir de seconde partie de la négation (''ne glevan '''takenn''''' (/[[ne]]<sup>[[1]]</sup> [[klevout|entends]] [[takenn|goutte]]/, 'Je n'entends absolument rien.', [[Favereau (1997)|Favereau (1997]]:284).
 
 
=== composition ===
 
Le nom ''takenn'' est composé de façon transparente d'une [[onomatopée]] ''tak'' suivie du suffixe [[singulatif]] ''[[-enn]]''. Ce suffixe [[exocentrique]] en fait un nom féminin.





Version du 11 février 2015 à 14:22

Le nom takenn dénote un unité minimale de liquide: une goutte.


(1) Daou zeiz 'zo n'e-neus bet na tamm na takenn.
deux1 jour 'y.a ne'R4.3SGM-a eu ni morceau ni goutte
'Depuis deux jours il n'a eu ni à manger ni à boire.' Trégorrois, Gros (1970b:§'takenn')


Morphologie

composition

Le nom takenn est composé de façon transparente d'une onomatopée tak suivie du suffixe singulatif -enn. Ce suffixe exocentrique en fait un nom féminin.


Sémantique

Takenn a aussi un usage de minimiseur général qui n'est pas spécialisé sur les liquides.


(2) N'em-eus ket kousket eun dakenn en noz-mañ.
ne'R4.1SG-a pas dormi un goutte dans nuit-ci
'Je n'ai pas fermé l'oeil cette nuit.' Trégorrois, Gros (1970b:§'takenn')


En usage de nom nu, takenn peut servir de seconde partie de la négation (ne glevan takenn (/ne1 entends goutte/, 'Je n'entends absolument rien.', Favereau (1997:284).


Horizons comparatifs

La grammaticalisation de takenn en minimiseur qui peut servir de seconde partie de la négation est comparable à celle du français goutte.