Différences entre les versions de « Sur »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « |- |||||||||colspan="10" |'' » par « |- |||||||||colspan="10" | '' »)
m (Remplacement de texte — « r! » par « r ! »)
Ligne 17 : Ligne 17 :
=== composition ===
=== composition ===


''Sur'' est un composé dans l'adverbe complexe ''[[a-dra-sur]]'' 'certainement', ou dans l'[[interjection]] ''[[Sur avat !]]'' 'Pour sur!'.
''Sur'' est un composé dans l'adverbe complexe ''[[a-dra-sur]]'' 'certainement', ou dans l'[[interjection]] ''[[Sur avat !]]'' 'Pour sur !'.


== Syntaxe ==
== Syntaxe ==

Version du 27 mai 2022 à 15:41

L'adverbe épistémique sur exprime une confiance du locuteur vis-à-vis de la véracité de ses propos, comme ses formes dérivées a-sur, a-dra-sur.


(1) Divroiñ a rae sur tud ar vro-mañ, […] rak ne weler ti nevez erbet.
1-pays.V R faisait sûrement gens le 1pays-ci car ne voit.on maison nouveau aucun
'Les gens de ce pays ont sûrement émigré car on ne voit aucune maison neuve.'
Vannetais, Herrieu (1994:64)


Morphologie

composition

Sur est un composé dans l'adverbe complexe a-dra-sur 'certainement', ou dans l'interjection Sur avat ! 'Pour sur !'.

Syntaxe

distribution

La distribution la plus fréquente est probablement en breton moderne la dislocation à droite ou le bord droit, mais on voit aussi cet adverbe apparaître dans des positions intégrées.


(1) Eul leh kreñv e tle beza bet evito sur a-walh.
un place fort R4 doit être été pour.eux sur assez
'Ça a sûrement été pour eux une place forte.'
Léonard (Cléder), Seite (1998:49)


(2) Dre aman zo sur anezho.
par ici est sur de.eux
'Il y en a sûrement ici.'
Cornouaillais / Léon, Croq (1908:19)


avant l'objet

(3) Kontant e vichen ma c'houefen sur e kanfe Yann.
content R4 serais si4 savais sur R4 chanterait Yann
'Je serais content si je savais avec certitude que Yann chantera.'
Lesneven/Kerlouan, A. M. (04/2016b)


avant le sujet

(4) Mar deus ul loen ganin karet me lavar eo sur va c'hazeg.
si y.a un animal avec.moi aimé moi dis est surement mon2 jument
'S'il y a un animal que j'aime, c'est sûrement mon cheval.'
Trégorrois, Duval (1982:51)
cité dans Press (1986:258)