Subordonnées comparatives

De Arbres
(Redirigé depuis Subordonnée comparative)
Aller à : navigation, rechercher

Les subordonnées comparatives établissent une comparaison par rapport à leur matrice, leur proposition principale.


Inventaire des complémenteurs

 evel, e-giz 'comme'
 eget, evit 'que'
 
 evel ma 'comme si'
 evel pa 'comme si'
 evel ha pa 'comme si'
 e-giz perann


evel ma V, evel na V ket

(1) evel ma ouezfe / evel na ouezfe ket
comme si savait / comme ne.si savait pas
'comme s'il savait / comme s'il ne savait pas'
Merser (2011:57)


evel pa

(2) C’hoarzhin a rez evel pa gomprenjes un dra bennak.
rire R1 fais comme quand1 comprendrais un 1chose quelconque
'Tu ris comme si tu (y) comprenais quelque chose.'
Standard, Kerrain (2001)


evel ha pa

(3) ... èl a pa vennahe ma zrugarekaat e'it ar pezh am eus graet eviti [...].
comme C C1 voulait me2 remerci.er pour ce.que R.1SG a fait pour.elle
'...comme si elle voulait me remercier de ce que j'ai fait pour elle [...].'
Vannetais, Herrieu (1994:56)


(4) Holl a veze tremenet outo evel ha pa vijent bet Fransizien.
tous R1 était passé à.eux comme C C1 seraient été français
'Ils étaient tous traités comme s'ils avaient été français.'
Trégorrois, Gros 1919


(e-)giz perann

(5) Kement-all brao oa he fichet... giz perann oa he o vont d'ur friko.
autant-autre beau était elle arrangée comme quel.moment/partie était elle à4 aller à un noce
'Elle portait des vêtements si chics, comme si elle allait à un mariage.
Cornouaille (Briec), Noyer (2019:323)

Bibliographie

  • Favereau, F. 1997. Grammaire du breton contemporain. Morlaix: Skol Vreizh, §683-687.