Stank (N.)

De Arbres
Révision datée du 10 novembre 2022 à 21:23 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Remplacement de texte — « fait » par « fa.it »)

Le nom stank dénote un 'marais', un 'étang', un 'lavoir'.


(1) Kannañ ar c'houez war ar stank a ra Mari.
battre le 5lessive sur le étang R1 fa.it Marie
'Marie fait la lessive à l'étang.'
Trégorrois, Stephens (1982:204)


Morphologie

variation et répartition dialectale

Les cartes 426 et 427 de l'ALBB documentent la variation dialectale des traductions de étang. La forme stank est centrée sur le Trégor, avec quelques formes périphériques qui attestent de son ancienneté. La forme concurrente pour le sens 'étang' est lenn. Pour le sens de 'lavoir', on trouve la dérivation ou oglenn, et les noms concurrents poull, poull-gwalc'hiñ, poull-kanañ, et en cornouaillais, stêr.

Diachronie

Le nom stank 'marais', est d'origine commune avec le français étang, du latin stagnum.


Toponymie

Le nom toponymique stank peut référer à une 'vallée', ou à un 'lavoir'.

À ne pas confondre

L'adjectif stank signifie 'dense, abondant'.