Seul

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le quantifieur seul 'chaque' est, comme pep, un quantifieur distributif.


Morphologie

répartition dialectale

Le quantifieur distributif en concurrence avec seul est pep 'chaque', qui est beaucoup plus courant. L'ALBB documente la réalisation interdialectale de pep avec la carte 37, traduction de 'an, chaque année'. Pep y apparaît partout.

Au point point 61 de l'ALBB, à Cléguérec, on trouve bep plie 'chaque année'. Cependant, Thibault (1914:180) qui est contemporain note tout de même "'chaque, tout' se dit fréquemment sel". Il illustre par sel tawl 'chaque coup, chaque fois' ou sel diw er 'toutes les deux heures'.

Pour certains locuteurs comme Hingant (1868:§48), l'usage du quantifieur seul est restreint aux structures de reduplication (seul... seul...). Dans ces dialectes, seul est traduit par 'plus' car il est associé à l'expression de la progression relative.


(2) / søl 'vi:a rah 'dɛ̃, søl 'vi:a 'hulu ɡa'noh /
Seul vuia 'reoh dezañ, seul vuia 'houllo ganeoh.
plus1 plus.le.plus (R) faites à.lui plus1 plus.le.plus (R) demandera avec.vous
'Plus tu lui en donneras, plus il t’en demandera.'
Plozevet, Goyat (2012:138, 'plus')


Le quantifieur seul est absent de Noyer (2019) (Briec).

variation dialectale

On trouve les formes sel, sal, seul.


ellipse du nom gwech et lecture dynamique

Le chemin de grammaticalisation en adverbe seul vuannoc'h 'le plus vite...' ou en conjonction seul ma 'à mesure que' se fait par ellipse conventionnalisée du nom gwech 'fois'.


avec un argument adjectival

Le quantifieur seul sélectionne comme argument un adjectif portant la marque -oc'h du comparatif de supériorité.


 Hingant (1868:§48), 'seul vuannaoc'h':
 
 SEUL VUANNOC'H.
 
 Exemples : 
 Buan 'prompt'; seul vuannoc'h 'tant plus prompt';
 kôz 'vieux' ; seul gôsoc'h 'tant plus vieux'; 
 dru 'gras'; seul zruoc'h 'tant plus gras';
 (et mieux druoc'h; car le d ne se change pas souvent en z après seul, etc. )
 glâz 'bleu' ; seul c'hlàsoc'h 'tant plus bleu'; 
 gwenn 'blanc'; seul wennoc'h 'tant plus blanc'; 
 mélen 'jaune'; seul vélennoc'h 'tant plus jaune'; 
 pell 'loin'; seul belloc'h 'tant plus loin'; 
 téo 'gros'; seul dévoc'h 'tant plus gros'; 
 sioul 'silencieux'; seul ziouloc'h 'tant plus silencieux',
 
 etc.


seul gwezh ma, seul _ ma

C'est sur la structure seul gwech ma que l'ellipse du nom gwech 'fois' obtient la conjonction complexe seul ma. Des expressions de type seul gwezh m'e t(a)it 'chaque fois que vous venez' (Vannetais, Favereau 10/2019:'seul'), donnent alors seul m'e tait 'à mesure que vous venez..., plus vous venez...'.

  • Met seul gwezh mah arrest an treñ e tihunan.
'Mais je me réveille à chaque fois que le train s’arrête.', Vannetais, Herrieu (1994:306)

Syntaxe

seul ma

Le quantifieur seul suivi du complémenteur ma4 'que' obtient une conjonction complexe de type à mesure que.


(2) Seul ma teuént, o lazét .
chaque que4 venaient les2 tuait
'à mesure qu'ils venoient, on les tuoit.' de Rostrenen (1738:167)


(3) Seul ma rood, ez recevod .
chaque que4 donnerez R recevrez
'à mesure que vous donnerez, vous recevrez...' de Rostrenen (1738:167)


Son sens est alors équivalent à seul vui ma..., seul mui ma....


(4) ... seul mui ma pella o dremmwel pemdeziek.
chaque plus que loin.met leur2 horizon quotidien
'...à mesure que s'éloigne leur horizon quotidien.' Vannetais, Herrieu (1994:79)


C'est ce même sens qui est convoqué dans les reduplications de type seul... seul....