Setu

De Arbres
Révision datée du 17 juin 2011 à 18:52 par M. Jouitteau (discussion | contributions) (Page créée avec « ''Setu'' est un présentatif de type 'voici', 'voilà'. {| class="prettytable" | (1) || '''Setu''' aman|| '''ar moc'h bihan'''||, a glaskan ||gwerza ||o|| mamm. |- | || [[se... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Setu est un présentatif de type 'voici', 'voilà'.

(1) Setu aman ar moc'h bihan , a glaskan gwerza o mamm.
voici ici le cochon petit R cherche.1SG vendre leur mère
'Voici les petits cochons dont je cherche à vendre la mère.' Le Bozec (1933:134)


présentatif

Dans l'usage présentatif, setu introduit un syntagme nominal.


(2) Setu petra an neus laret hoc'h mamm.
voici quoi R.3SG a dit POSS.2PL+V mère
‘Voici ce qu'a dit votre mère.’ Tréguier, Leclerc (1986:76)


'voici que'

Suivi du [[complémenteur ma, le présentatif setu introduit une phrase.


(2) Setu ma fiñv ar skeudenn santel.
voici que bouge le image sainte
'Voici que bouge l'image sainte.'
Drezen (1990 :11)


connecteur logique

Setu peut aussi introduire une déduction logique ou une conséquence ('donc'), auquel cas son argument interne est la phrase en son entier.


(1) Pé zigoueemp assam’s plijadur, set’ ' c'hoant d’ond kwa.
Pa zigouezhomp asambles e vez plijadur setu em bez c'hoant dont, kwa.
quand trouvons ensemble R est.HAB plaisir donc j'ai.HAB envie venir quoi
'Quand on se retrouve, c'est plaisant, alors j'ai envie de venir.'
Skrignac, Y. Ar Gac (1981), Kazetenn ar Menez
audio:[5:27, transcription sur brezhoneg digor


(2) Setu, en ur1 [VP zont d'ar gêr ] e choment a-sav eno neuze.
voici aller à le maison R restaient P-debout y alors
'Donc, en rentrant à la maison, ils s'arrêtaient là.' Léon, Mellouet & Pennec (2004:79).


(3) Setu an dud zo bet komañset da daoler war ar gwinizh [...].
donc le gens est été commencé P mettre _[ø]_ sur le blé
'Donc les gens ont commencé à mettre (ø = de l'engrais) sur le blé.' Léon, Mellouet & Pennec (2004:92).


(4) Ha goude-se ar re-se ouie dont tout setu vie blag ken-ha-ken .
et après-ça le ceux- AUX venir tous voila était blague autant-et-autant
'Et après tous ceux-là venaient et on blaguait tant et tant.'
Bas-Cornouaillais (Treboull), Hor Yezh (1983:76)