Différences entre les versions de « Satordallik !, Satordistac'h ! »

De Arbres
Ligne 7 : Ligne 7 :
||| [[petra|quoi]] || [[an diaoul|le diable]] || [[zo|est]] || [[mont|aller]] || [[en-dro|postpos.]] || sapristi
||| [[petra|quoi]] || [[an diaoul|le diable]] || [[zo|est]] || [[mont|aller]] || [[en-dro|postpos.]] || sapristi
|-
|-
|||colspan="10" | 'Qu'est-ce qui se passe, sapristi ?'  
|||colspan="10" | 'Bon sang ! Que se passe-t-il ?'  
|-
|-
|||||||colspan="10" |''Standard'', [[Moulleg (1978)|Moulleg (1978]]:33)
|||||||colspan="10" |''Standard'', [[Moulleg (1978)|Moulleg (1978]]:33)

Version du 18 janvier 2022 à 21:24

L'interjection Satordallik ! Satordistach ! 'Sapristi !' est exclamative.


(1) Petra an diaoul 'zo 'vont en-dro, satordallik ?
quoi le diable est aller postpos. sapristi
'Bon sang ! Que se passe-t-il ?'
Standard, Moulleg (1978:33)


Morphologie

variation dialectale

Cornillet (2020) donne satordallik, [sator'dalik], satordellik, [sator'dDlik] qu'il traduit par 'Diable !', 'Saperlipopette !'.


(2) Satordistac'h ! Ket ar c'hizier memes tra ?!!
Sapristi ! pas le 5chat.s quand.même
'Sapristi, Les chats ne s'y mettent pas aussi quand même !'
Standard, Bannoù-Heol (2000:14)


composition

Menard & Bihan (2016-) ont une entrée pour sator et satordalle, comme juron. Cela suggère la présence de l'adjectif dall que l'on sait pouvoir servir d'intensifieur.

La variation morphologique suggère un évitement de mot tabou, probablement sur sakre, qui donne aussi Sacredistac'h !.

Sémantique

regret ? inquiétude ?

(3) Satordallik ! Gervel a reont d'an evezh !
Mince ! appeler R1 font à le attention
'Mince ! L'alarme est donnée !'
Standard, Moulleg (1978:41)


indignation

(4) Satordallik ! Petra eo holl ar c'huzh-ha-muz-se ?
Saperlipopette ! quoi est tout le 5cache-et-muet-
'Saperlipopette ! Qu'est-ce que c'est que toutes ces cachotteries, à la fin ?'
Standard, Kervella (2001:33)