Rusk

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le nom rusk dénote une 'écorce'.


Morphologie

dérivation

(1) Ar paotr bihan o kouezhañ en devoa dirusket penn e c'hlin.
le gars petit à4 tombé R.3SG avait .écorc.é tête son1 genou
'Le petit garçon s'est écorché le genou en tombant.'
Trégorrois, haut-cornouaillais, Konan (2017:'diruskañ')


Diachronie

Il s'agit d'un nom commun aux langues cetiques, comme l'ancien irlandais rusc 'écorce'.

Troude (1886:5-7) donnait le nom breton rusk 'écorce' comme ayant été emprunté par le provençal ruska. Le provencal rusco 'écorce', ruscous 'rugueux, revêtu d'écorce', desrusca 'écorcer, enlever l'écorce' (De la Tour d'Auvergne 2020) descend en fait du gaulois rusca.

Le gaulois rusca est par ailleurs passé en latin médiéval qui a ensuite donné le français ruche (Matasović 2009). Les ruches étaient "à l'origine réalisées à l'aide d'écorces d'arbres comme le chêne-liège" CNRTL). Sur le sens 'écorce', le latin a remplacé rusca par scortea qui donnera 'écorce'.