Différences entre les versions de « Rostañ »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
m (Remplacement de texte — « ’ » par « ' »)
 
Ligne 20 : Ligne 20 :
|(2)||<font color= green> /bøp ||<font color= green>'sy:l ||<font color= green>ˌzɛ:biɲ ||<font color= green> kiɡ ||<font color= green> ''''rost'''/  
|(2)||<font color= green> /bøp ||<font color= green>'sy:l ||<font color= green>ˌzɛ:biɲ ||<font color= green> kiɡ ||<font color= green> ''''rost'''/  
|-
|-
||| Beb || sul ||zebront || kig || '''rost'''.
||| Beb || sul ||' zebront || kig || '''rost'''.
|-
|-
||| [[Pep|chaque]] || [[jours de la semaine|dimanche]] || R<sup>[[1]]</sup> [[debriñ|mangent]] || [[kig|viande]] || rôti
||| [[Pep|chaque]] || [[jours de la semaine|dimanche]] || R<sup>[[1]]</sup> [[debriñ|mangent]] || [[kig|viande]] || rôti

Version actuelle datée du 2 juillet 2022 à 16:29

Le verbe rostañ signifie 'rôtir, brûler'.


(1) Rost't neus yiè hi dorn ga laez tomm-béro.
rôti a elle son2 main avec lait chaud-bouillant
'Elle s'est brûlé la main avec du lait bouillant.'
Cornouaillais (Riec), Bouzec & al. (2017:391)


Morphologie

participe

(2) /bøp 'sy:l ˌzɛ:biɲ kiɡ 'rost/
Beb sul ' zebront kig rost.
chaque dimanche R1 mangent viande rôti
'Ils mangent du rôti tous les dimanches.'
Plozévet, Goyat (2012:282)

Sémantique

variation et répartition dialectale

La carte 150 de l'ALBB documente la variation dialectale de la traduction de brûler du bois. On trouve des formes de rostañ seulement en Cornouaillais de l'est maritime et à Belle-Île-en-mer. Les différentes formes de deviñ se trouvent partout en KLT. La forme majoritaire en vannetais est loskeiñ, qui rappelle un point de collecte tout au Nord, avec loskat à Plougasnou. On trouve des formes de poazhañ en breton central et à Plougastel-Daoulas.