Rezac (2022b)

De Arbres
  • Rezac, Milan. 2022b. The earliest forms of endevout or mihi esse in Breton, ms.


 Abstract: 
 "The mihi est or en d-eus formation of Middle Breton combines finite forms of 'be' with accusative clitics and an element de in 'be to, have'. In 18C, coastal varieties of the southeast make regular use of its infinitive, mihi esse or en de-vout, where finite forms of 'be' are replaced with their infinitive bout of 'be'. Here earlier forms of mihi esse are identified in a 1612/25 Middle Breton text by an author from the southwest. They include other verbal nouns of 'be', en de-uezout and en de-uezaff. The en devezout type is fully elaborated in an unpublished text by an inland southeastern author of 1710. These forms suggest earlier, more widespread, and more diverse mihi esse, and clarify its formation."
 Résumé: 
 "Dans la formation mihi est ou en d-eus du moyen breton, des formes finies de 'être' secombinent avec des clitiques accusatifs et un élément de en 3e personne pour obtenir 'avoir'. Au XVIIIe siècle, l'infinitif mihi esse ou en de-vout de cette formation fait partie des variétés maritimes du sud-est, substituant leur infinitif bout de 'être' aux formes finies de 'être' en mihi est. Dans cet article, des formes antérieures de mihi esse sont identifiées dans un texte moyen breton de 1612/1625 d'un écrivain du sud-ouest. Elles incluent d'autres formes du nom verbal de 'être', en de-uezout et de-uezaff. La formation en devezout est pleinement élaborée dans un texte inédit de 1710 d'un auteur de l'arrière-pays du sud-est. Ces nouvelles formes donnent à mihi esse une attestation plus précoce, large, et diverse, et contribuent à la compréhension de sa formation."