Ret

De Arbres

Ret exprime l'idée de nécessité, d'obligation morale ou contingente. Le sujet de cette construction modale est le syntagme verbal infinitif.


(1) Ret e oa dezhi foetañ hent evit he fañsion.
obligé R y.avait à.3SGF fouetter chemin pour sa2 pension
'Elle devait courir les routes pour sa pension.', standard, Ar Barzhig (1976:29)


Morphologie

Ret apparait dans la composé ar pep retañ.


(2) Ha dizifenn, pa n’ouzez ket ar pep retañ.
et sans.défense comme ne sais pas le chaque obligé.le.plus
'Et sans défense, puisque tu ne connais pas le minimum/l'indispensable.' standard, Drezen (1990:42)

Syntaxe

Le modal ret est sélectionné par la copule bezañ, 'être', qui prédique les propriétés de ret sur un sujet syntagme verbal.


(3) Ret e vo d'in emaoun-me din va-unan [ VP mont da welout an estlamm-ze ].
obligé R sera à.1SG dis.1SG-1SG à.1SG mon-un aller pour voir le merveille-
'Il faudra, me dis-je à moi-même, que j'aille voir cette merveille.'
léon, Kerrien (2000:2)


Lorsqu'un expérienceur (la personne sur laquelle pèse l'obligation) est présent dans la structure, celui-ci est introduit par la préposition da, qui assigne vraisemblablement un cas direct à l'expérienceur de la petite proposition.


(4) Bremañ eo ret da [ SC Vatriona [ VP chom bev ] ], a rac'haone darn eus hec'h amezegezed...
maintenant est obligé à Martriona rester vivante, R bougonnait certain de son.3SGF+V voisines
'Maintenant, Matriona doit rester en vie, bougonnaient certaines de ses voisines.'
Treger (Kaouenneg), ar Barzhig (1976:36)


L'expérienceur peut aussi être impersonnel ou un générique, auquel cas il n'est pas mentionné. La préposition da n'apparait alors pas.


(6) Ret eo bout graet ar vicher-se e-pad pevar blez bennak
forcé est être fait le métier- pendant quatre ans quelconque
... èl m' em-eus -hi-me great evit kompren pegen divourrus eo
... comme que [j'ai] -3SG.F-1SG fait pour comprendre combien déplaisant est
'Il faut avoir fait ce métier pendant quatre ans comme je l’ai fait (moi) pour comprendre combien c’est déplaisant.'
Vannetais, Herrieu (1974:54)


Diachronie