Quantifieurs négatifs

De Arbres
Révision datée du 29 juillet 2020 à 10:49 par Mjouitteau (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Les quantifieurs négatifs sont:

 ebet 'aucun'
 
 Nep 'aucun'
 
 les mots composés de ne(p)- (Netra 'rien', nikun 'personne', neblec'h 'nul lieu', nebaon 'sans doute', nepred 'jamais', neptu 'd'aucun côté', nepreizh 'sans genre', nebeut 'peu'...)


structure informationnelle, négation et quantifieurs négatifs

Schapansky (1992a) considère que le breton n'a aucun quantifieur négatif - pour elle ebet est uniquement un item de polarité négative, c'est-à-dire qu'il ne pourrait pas être licite en l'absence de la négation. C'est faux dans des ellipses ((N'eus) kudenn ebet!), mais aussi plus largement.


(1) … hag ano ebed da ober eur housk da greisteiz evel ar wazed. Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:45)
et nom aucun de1 faire un 1sommeil à1 midi comme le 1hommes
'… et pas question de faire un somme à midi comme les hommes.'


Selon Schapansky (1996:181), les quantifieurs négatifs comme ebet 'aucun' ou les indéfinis sous la négation comme hini sont distribués autour de la négation en phrase négative selon leur place dans la structure informationnelle.

- Les sujets de polarité négative sont préverbaux lorsque présupposés, et postverbaux lorsque non présupposés.
- Les objets de polarité négative sont préverbaux lorsqu'ils sont focalisés, et postverbaux autrement.