Prospectif : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
La construction [[aspect|aspectuelle]] qui place le [[temps de la phrase]] immédiatement avant la borne de début d'une action est appelée '''inceptive''', ou '''prospective'''.
 
La construction [[aspect|aspectuelle]] qui place le [[temps de la phrase]] immédiatement avant la borne de début d'une action est appelée '''inceptive''', ou '''prospective'''.
 +
 +
En breton, l'aspect prospectif, traduisible en français par 'sur le point de' ou 's'apprêter à', est réalisé avec les prépositions ''[[dindan]]'', ''[[war]]'' ou ''[[war-nes]]''. Favereau (1993) donne aussi, localement, ''dre-harz'' et ''(h)ogos da ub. ober''.
  
  

Version du 1 octobre 2013 à 12:19

La construction aspectuelle qui place le temps de la phrase immédiatement avant la borne de début d'une action est appelée inceptive, ou prospective.

En breton, l'aspect prospectif, traduisible en français par 'sur le point de' ou 's'apprêter à', est réalisé avec les prépositions dindan, war ou war-nes. Favereau (1993) donne aussi, localement, dre-harz et (h)ogos da ub. ober.


(1) [...] lâret a rae o ofiserion dezhe eh oant edan monet e Pariz [...].
dire R faisait leur officiers à.eux R étaient sous aller à Paris
'[...] leurs officiers leur disaient qu'ils étaient sur le point d'aller à Paris [...].' Vannetais, Herrieu (1994:29)


(2) Bez ema war-nes mervel.
expl est sur.le.point mourir
'Il est sur le point de mourir.' Ar Merser (2009:§ 'war-nes')